Congrès de la FNSEA « La bonne dimension, c'est l'Europe », plaide Christiane Lambert

AFP

La présidente par intérim de la FNSEA Christiane Lambert a assuré mercredi que la « bonne dimension » pour l'agriculture française, « c'est l'Europe », regrettant au passage la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

« Aujourd'hui, la bonne dimension c'est l'Europe », a déclaré Christiane Lambert à des journalistes présents au 71e Congrès du principal syndicat agricole français, qui se tient depuis mardi à Brest.

« C'est un triste anniversaire pour l'Union européenne que de fêter ses 60 ans au moment où la Grand-Bretagne quitte aujourd'hui même l'Union européenne », a-t-elle ajouté. Le Royaume-Uni doit lancer mercredi la procédure de sortie de l'UE, neuf mois après un référendum qui a divisé le pays et fragilisé le projet de construction européenne né sur les cendres de la Seconde Guerre mondiale.

Celle qui devrait être élue à la tête de la FNSEA le 13 avril a estimé que le Brexit aurait comme conséquences pour les agriculteurs européens « des exportations moins faciles » et des « débouchés qui risquent de se fermer ». « Pour nous agriculteurs c'est une mauvaise nouvelle que ce Brexit », a-t-elle martelé, s'interrogeant à un mois de l'élection présidentielle sur les conséquences d'un Frexit, une sortie de la France de l'Union européenne. « Que pèserait la France dans les négociations internationales face à l'Asie, l'Asean, face au Mercosur, face aux Etats-Unis aujourd'hui ? Nous serions bien trop petits », a-t-elle jugé. « Au-delà des 9 milliards d'euros qui viennent chaque année de la Politique agricole commune (Pac) il y a aussi la monnaie unique, des marchés ouverts (...) donc nous avons besoin d'être ouverts sur l'Europe », a insisté Christiane Lambert.

Les onze candidats à l'élection présidentielle sont invités à s'exprimer sur leur programme et leurs ambitions agricoles, jeudi à Brest, devant les membres du Conseil de l'agriculture française, constitué de la FNSEA, des Chambres d'agriculture, des coopératives et du syndicat des Jeunes agriculteurs, proche de la FNSEA. Six candidats ont d'ores et déjà donné leur accord pour participer, selon les organisateurs : François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron, ainsi que François Asselineau, Jacques Cheminade et Jean Lassalle.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous