Projet de loi EGA La Confédération paysanne dénonce un recul de la part du gouvernement

Terre-net Média

La Confédération paysanne évoque dans un communiqué de presse ce qu'elle considère comme « un recul du ministre de l'agriculture et du rapporteur du projet de loi EGA » quant à l'objectif de redonner du revenu aux agriculteurs. Elle dénonce « une trahison des attentes issues des Etats généraux de l'alimentation ».

Alors que le projet de loi agriculture et alimentation est débattu à l'Assemblée nationale depuis mardi et pour une semaine, la Confédération paysanne dénonce dans un communiqué de presse le recul du ministre Stéphane Travert et du rapporteur, Jean-Baptiste Moreau concernant l'amélioration du revenu des paysans.

« Les débats révèlent que l'objectif de redonner du revenu aux paysannes et paysans comme celui de la transparence dans les filières ne sont pas du tout leur priorité. Pire, des amendements du rapporteur sont synonymes de recul, comme avec le rétablissement des indemnités qu’un producteur devra payer lors de sa conversion en bio. » « Le rapporteur a également jugé bon de supprimer l’obligation d’afficher un "prix déterminé ou déterminable" dans les contrats, confirmant sa posture scandaleuse au regard du désarroi des paysan-ne-s », dénonce le syndicat.

Des mercredi, des agriculteurs de la Confédération paysanne ont d'ailleurs manifesté devant l’Assemblée nationale, pour exiger « une loi ambitieuse pour le revenu des paysans ».

La Confédération paysanne dénonce aussi « le refus de donner au médiateur la possibilité de saisir le juge des référés pour obtenir un arbitrage à la suite de sa médiation. C'est tout simplement scandaleux de voter une loi sans ambition et non contraignante !! »

« La trahison des attentes issues des EGA sur le titre I serait totale » « si l'article 10 sur la notion de prix abusivement bas au niveau du coût de production » n'était pas validé dans les jours qui viennent.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous