Budget européen 2015 Le Copa-Cogeca se réjouit de l'accord provisoire trouvé par l'UE

Terre-net Média

L’aide budgétisée sera déterminante l'année prochaine lorsque l'impact de l'embargo russe sur les exportations commencera vraiment à se faire sentir.

« Le Copa-Cogeca a aujourd'hui salué l'accord provisoire trouvé entre le Parlement européen et le Conseil, garantissant qu'il n'y ait pas de réduction des dépenses agricoles de l'UE l'année prochaine, ce qui sera essentiel face à la crise de l'embargo russe.

Pekka Pesonen, secrétaire général du Copa-Cogeca, a souligné : "Il sera plus important que jamais en 2015 de garantir la disponibilité de fonds suffisants pour financer les mesures destinées à atténuer le grave impact causé par l'embargo russe sur les exportations du secteur agricole européen. Le principal marché d'exportation pour les producteurs laitiers de certains pays tels que la Lettonie, l'Estonie, la Lituanie et la Finlande a disparu du jour au lendemain, avec pour conséquence des prix qui ne suffisent désormais plus à couvrir les coûts de production. Les producteurs polonais de pommes, les producteurs espagnols de tomates et les producteurs danois de viande porcine subissent notamment les prix les plus bas qu’ils ont jamais connus. Des actions ciblées pour ceux qui sont le plus durement touchés sont essentielles".

"L'ensemble du marché européen est également sous pression, avec une situation de marché particulièrement difficile dans les secteurs laitier, porcin, bovin et des fruits et légumes. Nous avons besoin d'un soutien pour trouver de nouveaux débouchés pour nos produits, comme par exemple dans les économies émergentes, ainsi que de la suppression des barrières sanitaires et d'autres obstacles inutiles au commerce. La Commission européenne doit en outre mener une campagne intensive de promotion des exportations. Des mesures d'aide supplémentaires visant à résoudre ces problèmes seront primordiales dans le budget 2015 pour prévenir de nouvelles pertes pour les agriculteurs et leurs coopératives. Je me réjouis donc du fait que l'accord politique trouvé entre le Parlement européen, le Conseil et la Commission prévoit des marges suffisantes dans le budget 2015 de l'UE si cela s'avérait nécessaire pour financer ces mesures. J'espère vivement qu'elles seront officiellement approuvées la semaine prochaine", a-t-il insisté. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous