Réforme Pac Le Modef demande la hausse de la surprime pour soutenir les éleveurs

Terre-net Média

Le syndicat des exploitants familiaux demande au président de la République de tenir ses engagements concernant la surprime des 52 premiers hectares des exploitations : le Modef demande une hausse à 20 % dès 2016.

Affichant son opposition avec la FNSEA, qui s'oppose à cette augmentation, le Modef « demande que la surprime des 52 premiers hectares soit portée à 20 % dès 2016 au lieu de 2018 ». Le syndicat rappelle dans une lettre ouverte à François Hollande que l'une de ses priorités, affichées lors du sommet de l'élevage en 2013, « était de promouvoir l'activité et l'emploi des exploitations agricoles en choisissant de surprimer les premiers hectares d'une exploitation correspondant à la moyenne nationale », soit 52 hectares.

Le Modef effectue une véritable piqûre de rappel au gouvernement, arguant que « la hausse de la surprime est vitale pour les exploitants familiaux qui, contrairement aux grandes exploitations céréalières, ont épuisé leurs réserves et se sont endettés pour faire face à la chute des prix. En revalorisant le paiement redistributif, Monsieur le Président de la République, vous permettrez le maintien des exploitations familiales sur le territoire et la consolidation du tissu économique de notre agriculture ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous