Syndicalisme Le Modef reçu par Jacques Mézard

Terre-net Média

Une délégation du Modef a été reçue par Jacques Mézard, nouveau ministre de l'agriculture. Plusieurs dossiers ont été évoqués comme la révision de la loi LME, l'installation des jeunes ou encore la grippe aviaire. Concernant les retraites, le ministre de l'agriculture a annoncé une revalorisation à court terme à hauteur de 10 %.

Le Modef a été reçu par le nouveau ministre de l'agriculture, Jacques Mézard le mardi 30 mai 2017. La délégation du Modef était composée de Jean Mouzat, son président, d'Isabelle Daugreilh, sa vice-présidente et de sa directrice Sophie Bezeau. 

Le syndicat a abordé plusieurs sujets : 

  • La loi de modernisation de l'économie ( LME) : le Modef demande de revenir sur cette loi afin d' « encadrer les marges de la grande distribution par la mise en place du coefficient multiplicateur, de fixer des prix agricoles plancher couvrant les coûts de production et d’obliger les entreprises de l’agroalimentaire et de la grande distribution qui bénéficient du CICE de s’approvisionner en produits agricoles français ».
  • L'installation des jeunes et des nouveaux agriculteurs : c'est une priorité pour le syndicat. Il propose « des outils d’accompagnement à la transmission aux agriculteurs en fin de carrière afin de transmettre et d’installer des jeunes ». « Le Modef revendique le système de location-vente des terres aux jeunes afin de favoriser l’installation progressive et le portage du foncier agricole. »
  • La complexité administrative : le Modef a demandé « l’instauration d’un droit à l’erreur pour les contrôles avec une explication claire du contrôleur, sans sanction au premier avertissement ». 
  • Les retraites : Jacques Mézard a annoncé qu’il y aurait une revalorisation des retraites à court terme à hauteur de 10 % et à long terme un droit d’équité pour les retraités en fonction du revenu. Le Modef a alerté le ministre sur le fait que les petits revenus auront encore des retraites en dessous du seuil de pauvreté.
  • Enfin, le dossier de la grippe aviaire. « Le Modef a demandé le versement du solde du 1er épisode influenza aviaire et que les premiers dossiers d’avance de 50 % des pertes puissent être traités avant la date butoir de dépôt des dossiers. »

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous