PAC Les chambres d'agriculture pour une réforme dès 2005

AFP

POITIERS, 10 décembre 2003 - Les chambres d'agriculture sont favorables à une application de la réforme de la politique agricole commune (Pac) dès 2005, et l'ont fait savoir au ministre de l'Agriculture Hervé Gaymard venu inaugurer leur première université qui se tient de mercredi à vendredi au Futuroscope de Poitiers (Vienne).

Au cours d'une conférence de presse, M. Gaymard a indiqué que le gouvernement annoncera avant la fin de l'année sa décision sur la date de l'application de la réforme pour la France. Il y a trois dates possibles pour l'application de la réforme de la Pac : la fin 2005, 2006 ou 2007.

La semaine dernière le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin avait déclaré qu'il n'était "pas opposé" à une réforme de la Pac avant l'échéance prévue par le gouvernement de 2007, si les organisations agricoles, "dans leur ensemble", en formulaient le souhait, "pour limiter le temps des hésitations et des incertitudes".

M. Gaymard a répété que la France n'était pas favorable à un découplage total entre les aides directes aux agriculteurs et la production comme le prônait le commissaire européen à l'Agriculture, Franz Fischler, mais à un découplage partiel. "Si on découple totalement on n'a plus les moyens de gérer le marché et les crises", a-t-il dit. La France, a-t-il précisé, souhaite qu'une partie de l'aide soit fixe et une autre variable et liée à la production. Elle propose notamment que l'aide variable soit de 25% pour les céréales, et pour les bovins de 40% pour la prime d'abattage et de 100% pour la prime à la vache allaitante.

Cette première université qui va réfléchir jusqu'à vendredi sur "les enjeux de l'agriculture et les nouvelles priorités du développement" rassemble les représentants des 116 chambres d'agriculture départementales et régionales. L'assemblée permanente (APCA) est présidée par Luc Guyau, ancien patron de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA).



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous