Conférence environnementale Les Chambres engagées pour la double performance écologique et économique

Terre-net Média

Les Chambres d’agriculture, présentes à la conférence environnementale ont réaffirmé leurs engagements tant sur le plan agro-écologique que sur le plan économique. Voici leur communiqué de presse.

« Pour le secteur agricole, "l’économie circulaire" est une réalité : circuits de proximité, matériel partagé, filière volontaire Adivalor de recyclage des emballages et plastiques usagés, production d’énergies renouvelables utilisées à la ferme…

Dans le cadre d’un plan de développement de l’économie circulaire, les Chambres d’agriculture demandent :

  • des moyens concrets pour mettre en œuvre le plan biogaz-méthanisation annoncé en 2012 ;
  • des garanties en matière de qualité et de traçabilité des déchets organiques recyclés sur les terres agricoles afin de préserver la qualité des terres agricoles ;
  • un renforcement de la protection des sols agricoles, bien rare et indispensable à l’activité agricole : 78 000 ha/an consommés entre 2006 et 2010 (en augmentation de plus de 40 % par rapport à 1982-1992).

L’agriculture est pleinement mobilisée pour améliorer la qualité de l’eau. Toutefois les mesures doivent s’inscrire dans une durée suffisamment longue pour permettre le développement de nouvelles pratiques et leur appropriation.

Les Chambres d’agriculture demandent au Gouvernement :

  • de donner de la visibilité aux agriculteurs qui changent leurs pratiques dans les zones sensibles notamment à travers des contrats de prestations de services environnementaux ;
  • de favoriser les partenariats de terrain – agriculteurs, collectivités, syndicats et  entreprises d’eau…- pour identifier les actions les plus pertinentes à mener en fonction des territoires et du fonctionnement des exploitations ;
  • de lever le moratoire sur le financement par les Agences de l’eau des retenues pour permettre l’utilisation des excès d’eau hivernaux.

L’agriculture est un des moteurs de la croissance verte et contribue au redressement économique du pays.

Les Chambres d’agriculture sont mobilisées et renforcent d’ores et déjà leurs efforts dans les domaines de la recherche appliquée, de la formation et du développement pour promouvoir la double performance de l’agriculture.

Elles sont en effet convaincues que les outils réglementaires et fiscaux utilisés ne sont pas les bons leviers pour renforcer l’engagement des acteurs. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous