Réforme de la Pac 2015-2020 En Pologne : priorité donnée au premier pilier

Terre-net Média

Le gouvernement polonais a décidé de transférer 25 % de l’enveloppe nationale des aides du second pilier au premier pilier. Le paiement unique simplifié adopté depuis 2004 est maintenu. Les aides couplées sont réservées aux productions fortement employeuses de main d’œuvre (tabac).

Ferme et terres agricoles L’aide aux exploitations pourvoyeuses d’emplois en zones rurales est une priorité. (©Terre-net Média)

L a Pologne fait partie des pays de l’Union européenne qui bénéficieront directement du redéploiement du budget européen de la Pac . 32,1 milliards d’euros seront versés d’ici 2020 dont 23,49 milliards d’euros réservés pour le seul premier pilier afin de soutenir directement toutes les exploitations agricoles.

La Pologne est le cinquième bénéficiaire des aides Pac, après la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.

Carte Europe  (©Ign 2012)

Cliquez sur la carte pour découvrir les choix de nos voisins européens concernant la mise en œuvre de la Pac en 2015.

L’aide aux exploitations actives, même les plus petites, pourvoyeuses d’emplois en zones rurales est une priorité. C’est pourquoi, l’enveloppe des aides du premier pilier bénéficie d’un transfert de 25 % des aides du second pilier et de crédits budgétaires nationaux. 

Aides découplées  : convergence des aides avec comme objectif d'atteindre le niveau européen moyen de 230 €/ha d’aides à l’horizon de 2020 (verdissement compris). 

Soutien aux petites exploitations  : Les petites exploitations seront soutenues à hauteur de 1.250 €/an maximum.

Soutien aux jeunes agriculteurs  : Les jeunes agriculteurs vont bénéficier d'une dotation supplémentaire de 25 % de la moyenne nationale des paiements directs, soit 62 €/ha jusqu'à 50 hectares. Chaque année, environ 110.000 agriculteurs devraient en bénéficier. Ce soutien du premier pilier sera cumulable avec celui du second pilier.

Paiement redistributif (majoration)  : Environ 41 €/ha pour les 30 premiers hectares.

Aides couplées  : 13 % de l’enveloppe des aides du premier pilier, soit 500 M€/an.

- Un couplage des aides sera appliqué aux productions suivantes : bovins, ovins, caprins, lait, houblon, pommes de terre, betteraves sucrières, tomates, fruits rouges, lin et chanvre.

- 2 % de l'enveloppe des aides du premier pilier est réservée pour la culture de protéagineux et de légumineuses ;

Aides Pac 2015-2020 en Pologne (©Idele)

Aides du second pilier  :

La Pologne est le premier pays bénéficiaire des aides du second pilier, avec 8,6 Md € auxquels s'ajoute 5,2 Md € du fonds de cohésion.

La priorité du fonds de cohésion est donnée au développement des infrastructures (canalisations, gestion des eaux usées, services non-agricoles)

Le soutien aux zones défavorisées ne se fera que dans le cadre du second pilier.

Dans le cadre du second pilier, la dotation jeune agriculteur sera de 25.000 € maximum versée en deux tranches (80 % et 20 %). Elle sera conditionnée à une validation des acquis professionnels (formation professionnelle ou ancienneté).

Avec le second pilier, la Pologne veut renforcer sa compétitivité, moderniser ses exploitations dans le respect des objectifs agroenvironnementaux, augmenter les investissements dans la transformation agroalimentaire.

Surfaces d’intérêt écologique (Sie) : aucune décision encore prise sur les éléments qui seront retenus et sur les taux de conversion à appliquer. Tout sera entrepris pour éviter le recours à des jachères.

Retrouvez l'application de la Pac 2015-2020 dans les autres pays de l'Union européenne :

 Application de la Pac 2015-2020 dans les pays européens Application de la Pac 2015-2020 dans les pays européens (©Terre-net Média)

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous