En marge du Salon de l’agriculture Les JA contrôlent la cantine de France Télévisions sur l’origine des produits

Terre-net Média

En marge du Salon de l’agriculture, une poignée de jeunes agriculteurs sont allés au siège de France Télévisions, pour vérifier l’origine des produits de sa cantine. S'ils ont relevé une certaine exemplarité en termes de traçabilité des produits, ils n'ont pu que déplorer une origine exclusivement étrangère des viandes.

Florent Dornier, secrétaire général de Jeunes agriculteurs. Florent Dornier, secrétaire général de Jeunes agriculteurs, devant le siège de France Télévisions à paris. (©Terre-net Média)

Q uelques jeunes agriculteurs , emmenés par leur secrétaire général Florent Dornier, sont allés taper à la porte de France Télévisions mardi 1er mars 2016 pour aller vérifier l’origine des produits contenus dans sa cantine . Etablissement public situé à deux stations du Salon de l’agriculture, le service public audiovisuel est une grosse entreprise qui sert pas moins de 1 200 repas par jour à ses salariés.

Jeunes agriculteurs menait cette action dans le cadre de son opération «  viande de nulle part  », visant à vérifier et, le cas échéant, dénoncer le manque de traçabilité sur la viande bovine présente dans les GMS et les cantines collectives. Mais dans celle de France Televisions, les producteurs n’ont rien trouvé à redire en termes de traçabilité. « Ils sont très bien équipés. Les fruits et légumes viennent de Rungis, essentiellement d’origine France, a expliqué l’un des agriculteurs. » Si la viande ne vient pas de « nulle part », les JA dénonce son origine exclusivement étrangère. « Nous avons trouvé de la viande uniquement d'origine étrangère », a expliqué le syndicat à l'issue de son action.

Dès l’ouverture du Salon de l’agriculture, Jeunes agriculteurs était retourné dans un Carrefour Market à proximité de la porte de Versailles à Paris, un an après une première visite, en 2015. « Les choses ont changé. Nous avions dénoncé le manque de traçabilité. Aujourd’hui, nous n’avions rien à redire. Nous sentons que, suite à nos actions, les transformateurs font davantage attention à l’étiquetage de la viande ».

Pour suivre l'actualité en direct du Salon de l'agriculture, cliquez sur Salon de l'agriculture 2016.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous