Gestion des risques Les organisations agricoles attendent une réforme « dès cette année »

Terre-net Média

Si les aléas climatiques ne sont pas nouveaux, l’accélération de leur fréquence et de leur ampleur pèse de plus en plus sur les agriculteurs, comme l’été particulièrement pluvieux en montre à nouveau l’exemple. Dans ce contexte, la FNSEA, JA, les chambres d’agriculture, la Coopération agricole et la CNMCCA demandent aux pouvoirs publics l’élaboration et la mise en place rapide de la réforme de l’assurance.

Amorcée par le rapport du député Frédéric Descrozaille, intégrée aux chantiers du Varenne agricole de l’eau et du changement climatique, la réforme du système assurantiel doit aboutir urgemment, plaident la FNSEA, Jeunes Agriculteurs, les chambres d’agriculture, la Coopération agricole et la CNMCCA.

Pour les organisations, les différents aléas climatiques de l’année – gel, inondations et, en point d’orgue, l’exceptionnelle pluviométrie de l’été qui a retardé et affecté la moisson – ne font que confirmer la nécessité de prendre des décisions politiques au plus vite. « L’attente des agriculteurs et de l’ensemble des filières est immense ! », soulignent-elles.

Les organisations demandent, d’une part, un « effort de solidarité nationale à la hauteur des enjeux » qui doit se traduire par un soutien financier de l’État et un accompagnement sur les projets de prévention.

D’autre part, « le futur dispositif de gestion des risques climatiques rénové devra s’appuyer sur une articulation claire et lisible entre la responsabilité personnelle de chaque agriculteur, un régime assurantiel permettant une couverture adaptée selon les productions et un régime de solidarité nationale », ajoutent les organisations. « Les évènements climatiques estivaux imposent une réforme véritablement ambitieuse dès cette année ! », insistent les organisations agricoles.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous