Rencontre avec Jean-Claude Juncker Les régions françaises défendent la Pac et la politique de cohésion

AFP

Les régions françaises ont défendu le maintien de la politique de cohésion européenne et de la politique agricole commune (Pac) lors d'une rencontre avec Jean-Claude Juncker jeudi à Bruxelles, ont-elles indiqué dans un communiqué.

Une délégation de l'association Régions de France, conduite par son président Hervé Morin, a fait part au président de la Commission européenne de la déception des régions « quant à la baisse globale du budget consacré à ces deux politiques historiques à fort impact territorial ». « Ces politiques sont particulièrement importantes pour assurer la cohésion économique, sociale et territoriale sur le continent européen comme dans les régions d'outre-mer », souligne l'association dans son communiqué diffusé à Paris. Elles « ne doivent pas être la variable d'ajustement des nouvelles priorités de l'Union européenne », poursuit Régions de France.

L'exécutif européen a suggéré début mai des réductions de 5 % pour la Pac et de 7 % pour la politique de cohésion, deux politiques emblématiques de l'Union, qui concentrent environ deux tiers du budget. Des coupes liées notamment au départ du Royaume-Uni, programmé en mars 2019, qui signifie pour l'UE la perte de l'un de ses principaux contributeurs.

Lors de leur rencontre avec Jean-Claude Juncker, les régions ont par ailleurs affirmé leur volonté « de mettre pleinement en œuvre la politique communautaire en matière de transport ferroviaire » et « de respecter les échéances et conditions d'ouverture à la concurrence des transports ferroviaires régionaux ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous