Loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche Le conseil des ministres valide le projet de loi

Terre-net média

Attendu depuis la fin de l’année 2009, le projet de Loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche (Lmap) vient aujourd’hui d’être entériné par le conseil des ministres. Présentation et premières réactions.

Retrouvez les détails sur le contenu de cette nouvelle loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche en cliquant sur :

Modernisation de l’agriculture et de la pêche - Les priorités du projet de loi

Aujourd’hui, mercredi 13 janvier 2009, Bruno Le Maire a présenté devant le conseil des ministres le projet de loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche. Un projet entériné par le conseil des ministres, qui d’après le ministre « entend renouveler le pacte de confiance qui lie la nation à ses agriculteurs et à ses pêcheurs ».

Contribuer à la stabilisation du revenu

Le projet de loi vise à mettre l'alimentation comme priorité de l'agriculture et de la pêche et doit permettre de « renforcer la compétitivité » et contribuer à « la stabilisation du revenu des agriculteurs par la conclusion de contrats écrits avec les acheteurs et une meilleure couverture des risques ».


Une annonce faite à la veille de la présentation des voeux du
président de la république aux artisans et aux agriculteur.
(© Terre-net Média)
Le ministre précise également que « l'agriculture et la forêt seront inscrites dans un objectif de développement durable des territoires en préservant et en valorisant le capital et le savoir-faire agricole ».

« Lutter contre le gaspillage des terres agricoles », c’est aussi l’objectif que s’est fixé le gouvernement, dans le cadre du projet de la Lmap. En effet le gouvernement veut diminuer de moitié d'ici 2020 la consommation de terres agricoles pour lutter contre le gaspillage, un phénomène qui ne cesse de croître à la périphérie des villes. Illustration de cette volonté de Bruno Le Maire sur le plateau de Saclay, en Ile-de-France, où doit être installé un grand centre universitaire. Le ministre a annoncé, ce mercredi 13 janvier 2009, que ce projet fera l'objet de « discussions » avec le gouvernement. Plus d’informations en cliquant sur : Terres agricoles - Plateau de Saclay : M. Le Maire défend le maintien de terres agricoles.

Retrouvez plus de détails sur le contenu de cette nouvelle loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche en cliquant sur : Modernisation de l’agriculture et de la pêche - Les priorités du projet de loi

En retour, les syndicats et association réagissent :

Pour la Fnsea et les JA, « le travail commence » déclarent conjointement les deux syndicats. « Le projet de Loi présenté semble afficher de nouvelles ambitions pour redonner à nos entreprises de la compétitivité et de la stabilité tout en permettant à nos terres et à nos territoires de s’inscrire dans un développement maîtrisé et durable » commentent-ils. Fnsea et JA souhaitent être forces de propositions pour « enrichir, consolider et développer ce projet ».

France nature environnement réagit également : Loi de modernisation agricole - La nouvelle loi sur l'agriculture : une "grosse déception", selon Fne

Le parti socialiste n'a pas non plus tardé à donner son avis : Projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, une impasse pour le monde agricole

Lire aussi Confédération paysanne - La Lma, « un nouveau projet de désengagement de l’Etat »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous