Projet de hausse des taxes sur le vin "Mauvaise idée" (député bourguignon)

AFP

LYON, 8 sept (AFP) - "C'est une très mauvaise idée", a estimé lundi le députe-maire UMP de Beaune, Alain Suguenot, interrogé sur un projet de hausse des taxes sur le vin que doit arbitrer le Premier ministre.

"On comprend bien que Bercy a besoin de recettes, mais le secteur (du vin) est en crise, malgré de bons millésimes, et la concurrence internationale est forte", a déclaré à l'AFP le député, président des études viticoles de l'Assemblée nationale.

"Nous disons clairement notre désaccord, ce n'est vraiment pas le bon moment et on sera très ferme", a ajouté le député de Bourgogne.

"Il y a une mévente que les Grands et Premiers crus sentent un peu moins, mais ce qui se passe autour de nous ne peut nous laisser indifférents", a-t-il expliqué.\n Le projet d'une hausse de la fiscalité sur les vins et spiritueux pour combler le déficit de la Sécu est "une erreur monumentale", a aussi dénoncé lundi le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).

Selon le BIVB, la mesure qu'envisage le gouvernement consisterait en "un quadruplement des droits de circulation qui passeraient de 3,4 euros par hectolitre de vin à près de 14 euros", l'arbitrage devant être rendu "dans la semaine".

La semaine dernière, deux parlementaires UDF, François Sauvadet, député de Côte-d'Or (en Bourgogne), et Charles de Courson, député de la Marne (en Champagne), avaient exprimé leurs inquiétudes sur les conséquences pour la filière viticole d'une telle mesure.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous