Développement rural "Mise en cause des services publics" (CGT-Fnaf)

AFP

PARIS, 4 sept (AFP) - La CGT-Fnaf (fédération agroalimentaire) estime que le projet de loi "en faveur du développement des territoires ruraux", présenté mercredi par le ministère de l'Agriculture, "met en cause les services publics et l'égalité d'accès pour tous les usagers", jeudi dans un communiqué.

"Le projet de loi s'inscrit dans un projet plus global, qui, sous couvert de développement rural, met en cause les services publics, l'égalité d'accès pour tous les usagers sur l'ensemble du territoire" affirme la CGT-Fnaf.

Selon la fédération agroalimentaire, "la notion de maison de services au public pouvant être assurés par le secteur privé s'inscrit pleinement dans les orientations gouvernementales et européennes de privatisation des services publics".

Pour la CGT-Fnaf, "la priorité d'une nouvelle politique agricole et alimentaire doit être l'amélioration des conditions sociales et de travail des salariés de la filière, notamment en matière de salaires, de reconnaissance des qualifications, de développement de l'emploi stable et qualifié".

Le gouvernement Raffarin a arrêté mercredi lors d'un comité interministériel à Matignon plusieurs mesures complétant le projet de loi sur la ruralité, notamment sur l'internet à haut débit, l'accueil de nouveaux actifs et les dessertes aériennes en milieu rural.

Le gouvernement a aussi encouragé des opérations de promotion et de mise en réseau des musées ruraux et va débloquer 200.000 euros pour des expériences pilotes.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous