Assises de la ruralité Onze mesures pour aider les territoires ruraux

Afp

Paris, 17 déc 2014 (AFP) - Manuel Valls détaillera le 13 février des mesures en faveur des territoires ruraux, déjà en partie dévoilées mercredi par la ministre Sylvia Pinel.

A l'issue des Assises de la ruralité organisées cet automne par le gouvernement, la ministre du Logement, de l'Égalité des territoires et de la Ruralité a présenté mercredi à Matignon un dossier de 11 mesures en faveur des campagnes françaises. « Aujourd'hui c'est une étape, puisque les propositions et les mesures concrètes seront annoncées par le Premier ministre » lors d'un « comité interministériel à l'égalité des territoires », a expliqué Sylvia Pinel à la presse.

Parmi les 11 mesures figure la promesse d'un plan de financement, qui doit être détaillé en février, pour résorber les « zones blanches » de couverture de téléphonie mobile. Ce plan, qui s'ajoute à celui visant la généralisation du très haut débit dans toute la France d'ici 2022, est nécessaire après l'échec du tour de table qui prévoyait initialement les contributions des opérateurs (Orange, SFR, Bouygues...), selon une source gouvernementale.

Autres pistes : le soutien à la création de « maisons de santé », regroupant des spécialistes médicaux, afin de lutter contre la désertification médicale dans les campagnes. Pour améliorer l'accès aux services publics, des partenariats avec des grands opérateurs seront noués dès le début d'année prochaine, « en prenant appui notamment sur le réseau de la poste ».

En matière d'éducation, une expérimentation déjà menée dans le Cantal doit également aussi être « généralisée » aux autres territoires ruraux : il s'agit là de maintenir par voie contractuelle des postes d'enseignants, en échange de « moyens d'accompagnements » liés à la loi sur la refondation de l'école. 

Le document distribué à la presse confirme également une rallonge de 200 millions d'euros pour les investissements locaux et le « rééquilibrage » des dotations versées aux collectivités rurales, deux annonces récentes de Manuel Valls.

Enfin, sur le plan économique, cinq pôles d'excellence touristique qui concernent directement ces territoires, vont être mis en place et doivent monter en puissance progressivement en 2015 : l'œnotourisme, le tourisme de montagne, le slow tourisme (tourisme durable) et les savoir-faire et métiers d'art. Les agriculteurs aussi seront incités à développer les « projets collectifs territoriaux permettant d'augmenter la part des produits locaux » dans la restauration collective, via le site agrilocal.fr. L'objectif reste d'atteindre 40 % de produits locaux et de qualité dans la restauration d'ici 2017.

Ces mesures sont le fruit des ateliers menés pendant les Assises de la ruralité, qui se sont achevées fin novembre. Le Premier ministre devrait les compléter en février avec de « nouvelles » initiatives, selon Matignon.

Le chef du gouvernement devrait notamment revenir sur la question des transports, et donc de la lutte contre le désenclavement, en zone rurale. La réforme territoriale et la baisse des dotations aux collectivités ont entraîné des critiques d'élus locaux et notamment ruraux. Le gouvernement a déjà notamment annoncé que les conseils départementaux, qui devaient initialement tous disparaître vers 2020, seraient finalement maintenus. La moitié environ de la centaine de conseils sont concernés. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous