Paroles de lecteurs Élections européennes : convaincus par aucun programme agricole !

Terre-net Média

Dans le cadre des élections européennes, la rédaction de Terre-net décrypte les programmes agricoles des différents candidats. Ce que font également, de leur côté, les lecteurs. Aucun ne trouve grâce à leur yeux. Selon eux, la classe politique dans son ensemble ne connaît rien à l'agriculture. Pire elle est totalement indifférente à ses problèmes.

paroles de lecteurs terre net elections europennesMême si aucun parti ne semble convaincre les lecteurs de Terre-net, plusieurs d'entre eux exhortent les agriculteurs à voter dimanche 26 mai parce que « ne pas y aller, c'est cautionner » la politique actuelle, comme le souligne PàgraT. (©Fotolia // Création Terre-net Média)

Note de la rédaction : Même si cet article n'est pas exhaustif, le nombre et le contenu des commentaires repris pour chaque parti sont le reflet de l'intensité et de la teneur des réactions des lecteurs à chacun des programmes agricoles publiés sur Terre-net.

EELV : « ça ne tient pas la route ! » selon vous

PàgraT : « Quel beau programme ! C'est de l'ironie bien sûr ! »

Subito : « Encore un disciple moustachu de Bové... »

Titian :  « Chez EELV, M. Biteau pleure des primes, alors que l'essence même du bio, ce sont des prix éthiques et équitables. Les mêmes dérives sont en route qu'en agriculture conventionnelle, avec les mêmes conséquences derrière... »

Yp42 : « Leur programme ne tient pas la route. Pas de pesticides : alors que faire des plantes toxiques invasives comme l'ambroisie ou le datura ? Et de certains insectes néfastes tels que les pucerons, les charançons, les poux, etc. ? Tous se multiplieront vitesse grand V. Une PAAC et une journée végétarienne : les citoyens ont déjà le choix, ils peuvent manger bio, alors pourquoi vouloir tous nous mettre au pli ? C'est de la dictature ! Retrait des aides Pac en cas d'exportation : et en cas d'importation ? Vous augmenterez les primes peut-être ? Vous ne voulez plus être dépendants du pétrole mais cela nous mènera tout droit à la dépendance alimentaire... Aides aux 52 premiers hectares : n'y a-t-il aucune différence entre 52 ha en bovins viande et 52 ha en arboriculture ? Ou encore entre 52 ha de céréales et 52 ha de maraîchage ? Les aides Pac ne sont pas des compléments de revenus mais des compensations pour des prix agricoles très bas, pour que les gens puissent manger. En résumé, du blabla en veux-tu en voilà... »

agri chimik : « yfoque, yssufide, yaka, yaka, yaka... Ras-le-bol d'entendre ces bobos à longueur de journée nous dire ce qu'on doit faire ! Vouszavéaka monter une ferme bio vous-même, on viendra contempler votre chef-d'oeuvre ! »

Steph72 : « Là ce serait beaucoup moins facile que des paroles ! »

JR : « Quel argumentaire ! Je suis soufflé, là vraiment, nous sommes convaincus !! Qu'est-ce qui vous fait dire que ce serait une folie un programme de ce genre ? Remettre l'agronomie au centre de la production agricole, chercher à augmenter la teneur en carbone dans les sols, donc à augmenter leur fertilité, réfléchir à notre dépendance au pétrole, n'est-ce pas louable ? Ce serait quoi un programme intelligent selon vous ? (...) »

Pipo : « Les agriculteurs n'ont pas attendu, fort heureusement, EELV pour faire de l'agronomie. Le seul programme intelligent ce sont des prix hauts grâce au rétablissement des frontières et des taxes douanières ! Tout le reste n'est que vaste fumisterie... »

Le Marouin : « Pitoyables ces "verts" ! De la surenchère de normes comme toujours !! De vrais "terroristes", c'est certain... L'écologie à marche forcée !!! »

Pipo : « D'où la nécessité d'aller voter contre ces fous furieux. »

julio91 : « D’accord avec Pipo, allez voter, l’agriculture est en danger ! @ JR: la nature et l’agronomie, on sait ce que c’est, et on n'a pas attendu EELV pour se soucier de la fertilité des terres héritées de nos grands parents et que nous léguerons à nos enfants. Ne sous-estimez pas les agriculteurs qui sont maintenant davantage formés que la moyenne des Français ! »

Et sur Facebook :

post facebook elections europeennes programme agricole eelvLes réactions sur Facebook au programme EELV. (©Page Facebook de Terre-net) 

PS : de rares lecteurs mitigés, beaucoup de sceptiques

François : « Quand je vois toutes ces bonnes idées venant du PS, je me demande qui était au pouvoir avant Macron... » 

PàgraT : « Deux points positifs à retenir chez les socialistes : la régulation des productions agricoles et l'exception agriculturelle. Et en négatif : le tout bio à marche forcée et sa conséquence sur la perte de la souveraineté alimentaire de la France ! »

drd : « Les politiques ne comptent visiblement plus sur le vote des agriculteurs... Ce programme est très séduisant et surtout très "politiquement correct" pour l'électeur pseudo écolo ou alter-je-sais-pas-quoi. »

aranaud : « C'est clair, son but : faire perdre à la France son autonomie alimentaire pour favoriser les importations de l'étranger et fabriquer des nouveaux chômeurs. Encore des bobos écolos vivant dans le monde des Bisounours !!! »

julio91 : « Le Parti socialiste veut réorienter la Pac en subventionnant l’emploi et non la production, autrement dit il souhaite la transformer en aides sociales, comme celles de la Caf, ou les APL... Il est beau l’avenir de l’agriculture ! C’est sûr qu'il y aura beaucoup d’installations de jeunes agriculteurs !! À pleurer... »

Voir la série de Paroles de lecteurs sur la Pac : Retrouvez tous les commentaires sur la politique agricole commune

Yp42 : « La politique du "moi je" ou du "faites ce que je dis mais pas ce que je fais"... Tous ces gens, qui ont soi-disant des idées mais n'ont jamais mis les mains dans la terre, ne réussiront qu'à rendre la Pac, ou la PAAC (politique agricole et alimentaire commune, NDLR) devrais-je dire, encore plus pathétique ! »

Terminé : « C'est grave de lire de tels propos... Ils méconnaissent complètement la réalité actuelle de l'agriculture. C'est fou de voir des gens comme ça ! Totalement hors sujet !! Je leur mets un zéro pointé !!! »

oregrain : « De fins connaisseurs des sujets agricoles en effet ! Ce sont surtout des personnes qui n'ont vécu que dans le monde politique et n'ont jamais gagné leur vie autrement qu'avec des parlottes et du bla-bla !! »

drous : « Voilà comment des incapables veulent détruire l'agriculture ! »

Et sur Facebook :

post facebook elections europeennes programme agricole ps (©Page Facebook de Terre-net)

LREM : tous vos commentaires se focalisent sur le glyphosate 

eric17 : « L'idéologie, c'est bien, le pragmatisme scientifiquement fondé, c'est mieux M. le président. (le programme agricole de La République en marche pour les élections européennes prône la sortie du glyphosate en 2021, NDLR) »

NH 17 : « Ce type est complètement inutile pour nous, agriculteurs. »

labulle : « Jérémy (Decerle NDLR, qui a quitté la présidence du syndicat Jeunes Agriculteurs pour figurer sur la liste LREM pour les élections européennes), sauve-toi, tu es en train de perdre ton âme : tu vas oublier tes coups de gueule, ta spontanéité et ton envie de reconstruire autrement. Ils te boufferont et te lamineront jusqu'à la moelle. Leur programme est insultant pour des milliers de paysans qui souffrent mais un vrai régal pour les industriels et les distributeurs, qui n'auront plus aucune contrainte pour faire disparaître les "petits" producteurs. »

Retrouvez, à propos de l'entrée en politique de Jérémy Decerle : 
Les agriculteurs partagés sur la présence de Jérémy Decerle sur la liste LaREM

aie : « C'est magique ce glypho ! C'est peut-être aussi pour ça qu'on oublie sa dangerosité, un produit parfait pour l'utilisateur !! Il y a de quoi devenir accro !!! Et c'est bien pour cela que ça fait tant réagir ! »

aranaud : « C'est bien, tu as a bien appris la leçon prodiguée par LREM !! Mettre fin en 2030 aux importations de produits non durables !!! Et de l'autre côté, on signe les accords du Mercosur et du Ceta. En 10 ans, l'Europe a le temps de détruire son agriculture pour favoriser les importations de nos concurrents brésilien et canadien, qui ne répondent pas du tout aux normes qu'on nous impose : ces produits contiennent du glyphosate !!! Ils nous prennent vraiment pour des c... !!! »

Gibero : « On va droit dans le mur et le plus triste, c'est qu'on sait qu'on y va mais on y va quand même ! Aujourd'hui, le glypho et demain, le chloro, le chlorto, les sulfo, etc. Or les médicaments, comme par hasard, on ne les interdit pas et pourtant ce sont des pesticides !!! Mais trop de monde en consomme... »

Et sur Facebook :

post facebook programme LREM elections europennes (©Page Facebook de Terre-net) 

Afin de respecter pour LREM, le même ratio que pour les autres partis entre le nombre de commentaires repris et le nombre total de réactions, il aurait fallu en faire figurer 15. Toutefois, hormis les six ci-dessus, tous les autres ont dérivé vers un débat entre pro et anti-glyphosate. C'est pourquoi ils n'ont pas été mentionnés.
Aller voter ou non aux élections européennes : qu'en pensent les lecteurs de Terre-net ?

The germs  : « "À la fin, on sait bien que le parlement n'a pas grande influence". C'est quand même bien dommage de payer des députés européens qui "n'ont pas grande influence" ! Donc, si on veut changer les choses, autant ne pas voter et financer les "bons lobbys", les plus importants étant bien sûr les consommateurs et leur porte-monnaie... »

gibero : « Une chose est sûre : il ne faut pas voter pour tous ces guignols ! »

PàgraT : « Ne pas voter, c'est cautionner et laisser les autres choisir pour soi. Sur la totalité des partis politiques, il y en a bien un qui se rapproche un peu de vos idées. Il est important d'aller voter, ne serait-ce que pour diluer les voix des animalistes, voire des écolos ! »

Extraits des commentaires de l'article : 65 % des agriculteurs comptent aller voter dimanche 26 mai

Pipo : « C'est être bien naïf que de penser que les agriculteurs ont un quelconque poids électoral... 400 000 paysans, soit 1 % du corps électoral, qui ne votent pas tous pour le même parti, ce qui réduit encore un peu plus leur poids, ne dilueront rien du tout ! Bref, l'agriculture est bien la dernière roue du carrosse en matière d'élection. »

PàgraT : « 400 000 agriculteurs et presque autant de conjoints, de nombreux enfants et parents qui, eux aussi, votent plus que la moyenne des Français, en particulier pour ce genre d'élection. (...) La situation est très difficile pour les paysans en France, mais c'est à nous de ruer dans les brancards ! (...) »

UDI : « du baratin »

aranaud : « Réduire les distorsions de concurrence ! En favorisant les importations et les contraintes !! Ils se foutent de nous !!! Tous des technocrates qui baratinent pour justifier leurs salaires. »

Pàgra : « (...) Faire maintenant le diagnostic de toutes les erreurs passées, c'est bien tard ! Si nos politiques veulent une alimentation de qualité pour l'ensemble de leurs concitoyens, ils n'auront pas d'autre choix que d'encourager la régulation des productions et le rétablissement de la préférence communautaire par des taxes à l'importation, dignes de ce nom. Et ça on ne l'entend jamais ! Vue la pyramide des âges des agriculteurs dans tous les pays européens, il ne reste que peu de temps à nos politiques pour réagir et pas avec les mesurettes !! »

La France Insoumise : pas mieux !

PàgraT  : « Pas question de me soumettre à la dictature des Insoumis ! »

Pipo : « Tant qu'ils n'auront pas compris que l'avenir de l'agriculture passe par des prix rémunérateurs pour les producteurs et par le rétablissement des frontières, on ne s'en sortira pas ! Et combien de fois faudra-t-il répéter que la Pac ne profite pas aux agriculteurs mais aux industriels et aux consommateurs !! »

Marius : « Certains espèrent exporter vers le Venezuela. Les populistes rêvent. "Y a qu'à" mais sans réelles mesures sinon électoralistes. »

Maxens : « Je ne suis pas certain qu'il reste pléthore d'agriculteurs touchant plus de 60 000 € par an... »

Tous les partis dans le même panier...

The germs : « Le "yaka" n'est malheureusement pas le monopole d'un parti. Tous et même la majorité de la population font du "yaka" : chacun y va de son pourcentage de bio, de son pourcentage de réduction de phytos ou de sa solution miracle pour l'agriculture. (...) Un seul départ à la retraite sur trois est remplacé alors qu'il faudrait installer au moins dix jeunes pour mettre en place le "nouveau modèle agricole" qui nous est vendu... (...). »

Maxens : « Tous les partis veulent changer la Pac mais je n'en entends aucun dire qu'il faut rémunérer les agriculteurs. Ils préfèrent faire de l'assistanat. Le pire, c'est qu'il y aura les gentils assistés qui font du bio, et les méchants qui polluent. Une telle ignorance est pathétique ! »

The germs : « De toute façon, tous les programmes sont flous et les candidats flous dans une Europe floue. Comme quoi il y a quand même une certaine "cohérence". Mais, à la fin, ce sont les agriculteurs qui sont floués... »

Agri 19 : « Les agris ne croient plus à aucune de ces idées et discours, qui font "plouf" à chaque fois. La situation agricole est juste dramatique. Des orateurs en beau costume avec des idées plein la tête... Qu'y a-t-il de concret à part la faillite de la ferme France ? Tous les jours, des hommes et des femmes abandonnent le métier d'agriculteur, tellement dégoûtés par l'inaction, voire l'impuissance, et la non-reconnaissance et surtout l'indifférence de nos dirigeants politiques. Le ravin est tellement profond qu'il devenu impossible d'en sortir. »

ptiloui : « On sait bien que le parlement européen n'a pas grande influence, que le pouvoir est détenu par la Commission, qui est sous la pression permanente des lobbys, à commencer par le Copa-Cogeca, qui promeut la "vocation exportatrice" de l'Europe quelles qu'en soient les conséquences. Elle a applaudit la fin des quotas laitiers, puis sucre, avec le succès que l'on connaît pour "gagner des marchés" (et accessoirement ruiner les paysans des pays dont les marchés sont inondés de lait en poudre bas de gamme ou autres poulets infectes(...)). Il faut savoir ce que l'on veut, gagner notre vie et laisser vivre les autres, ou enrichir l'import/export. »

Yp42  : « L'agriculture européenne sert de monnaie d'échange, elle est en déclin et il est trop tard pour faire demi-tour. Plus tard, il faudra organiser des safaris pour trouver le peu d'agriculteurs qui seront encore là. »

Monique : « L'histoire est écrite. L'Europe aura faim, tout ça pour des Airbus qui polluent !! »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous