Croissance verte Ségolène Royal signe des conventions en Aveyron

Afp

La Cavalerie (France), 29 juin 2015 (AFP) - La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a signé lundi à Nant (Aveyron) quatre conventions de "territoire à énergie positive pour la croissance verte" avec des collectivités et organismes du Sud-Ouest, a constaté un journaliste de l'AFP.

A Nant, sur le plateau du Larzac, haut-lieu de la résistance au gaz de schiste, la ministre a salué ceux qui « sont décidés par des actions concrètes à donner une nouvelle chance à la transition énergétique ». Ces conventions visent à apporter le soutien financier de l'Etat aux organismes qui « font des efforts pour produire à terme plus d'énergie qu'ils en consomment ». « Il faut réduire absolument le réchauffement climatique à moins de deux degrés d'ici la fin du siècle (...) et le coût de l'inaction est bien supérieur à celui de l'action », a déclaré la ministre, inscrivant sa démarche dans la perspective de la conférence sur le climat qui doit se tenir en fin d'année à Paris.

Mme Royal s'est réjouie du succès de l'appel à projets lancé sur ce thème des territoires à énergie positive. « Il y a eu 500 candidatures, 216 sont prêtes à signer », a-t-elle souligné. Lundi en plein air par un temps magnifique, la ministre a signé une convention avec le département de la Lozère, les communes regroupées dans le "PETR" du sud toulousain, le parc naturel régional des Grands Causses et le parc National des Pyrénées. 500.000 euros vont être notamment apportés aux programmes d'économies d'énergie et de développement d'énergies renouvelables des deux collectivités territoriales signataires. « Depuis un mois nous avons déjà signé 45 conventions de ce type », a précisé Ségolène Royal à l'AFP.

"Penser global et agir local"

Ces conventions « illustrent cette phrase : penser global et agir local. Si tous les territoires s'engagent, nous arriverons à gagner la lutte contre le réchauffement climatique », a-t-elle ajouté devant le président de la région Midi-Pyrénées Martin Malvy (PS) et les présidents des conseils départementaux d'Aveyron et Lozère Jean-Claude Luche (DVD) et Sophie Pantel (PS). La ministre a ensuite participé à une réunion de travail avec des porteurs de projets de méthanisation de déchets agricoles, visant à « transformer les déchets en ressources ».

Elle devait ensuite rencontrer en compagnie de José Bové, député européen EELV, des anciens de la lutte contre l'extension du camp militaire du Larzac, finalement abandonné à leur instigation, au début des années 1980, par le président François Mitterrand. Mme Royal a terminé son voyage d'une journée en Aveyron en présidant une réunion à la préfecture de Rodez en vue d'organiser le dispositif d'aides aux personnes vulnérables menacées dans le département par la canicule qui va sévir dans les prochains jours sur une grande partie de la France. 26 départements étaient déjà en vigilance orange lundi soir. Des réunions similaires sont prévues dans de nombreuses autres préfectures


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous