Moisson en Ile de France « Une année hors normes et une qualité préoccupante »

Terre-net Média

Les rendements des colzas, orges et des blés sont bons mais la qualité des grains moissonnés déçoit déplore la Chambre interdépartementale d’agriculture de l’Ile-de-France.

« L’année 2014 restera marquée par une moisson hors normes du fait de conditions climatiques exceptionnelles : des semis en conditions trop humides à l’automne, une absence de gel en hiver impactant la structure des sols, un printemps sec, et depuis le début de la moisson des averses et orages à répétition… sans oublier la grêle de la Pentecôte !

Alors que les rendements semblent au rendez-vous pour les colzas, orges et blés, la qualité est au centre des préoccupations des agriculteurs et organismes stockeurs. Les orges d’hiver, entièrement collectées, présentent un taux de protéines très irrégulier suivant les lots.

Environ 20 % du blé des départements de l’Essonne, des Yvelines et du Val d’Oise ont été récoltés, révélant quelques inquiétudes sur les poids spécifiques et les taux de protéines ; certaines variétés présentent des temps de chute d’Hagberg faibles.

Il faudra attendre encore une quinzaine de jours que les récoltes soient plus avancées dans les autres régions, pour être à même de statuer sur la généralisation ou non de cette tendance.

La Chambre Interdépartementale d’Agriculture de l’Ile-de-France rappelle que la production française de blé, dont la moitié est exportée, pourrait être fortement affectée par une qualité moindre, et pâtir de la concurrence des récoltes russes et des pays de la mer Noire. De même, vis-à-vis de la consommation intérieure, les standards de qualité exigés par la meunerie française pourraient être compliqués à remplir sur certains lots. »

A lire aussi sur le même sujet : Echos des moissons : L’Ouest à contre-courant des grandes plaines céréalières françaises


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous