Solidarité éleveurs/céréaliers Une nouvelle Cvo pour financer le Fmce est en bonne voie

FH Terre-net Média

Xavier Beulin exclut l’instauration d’une taxe car il craint que le gouvernement ne détourne le produit de la collecte.

Lors d’un point de presse en marge du congrès de la Fnsea, le président Xavier Beulin est revenu sur l’idée d’instaurer une Cotisation volontaire obligatoire pour alimenter le Fonds de modernisation céréaliers-éleveurs. En jeu la collecte de près de 100 millions d’euros. Autrement dit, il veut rendre obligatoire la cotisation volontaire décidée par Orama en septembre 2012.

Selon la Fnsea, instaurer cette Cvo serait la solution la plus adaptée pour doter ce fonds chaque année tout en s’assurant que les cotisations versées servent réellement à financer des projets pour moderniser les filières animales.

Xavier Beulin exclut en effet l’instauration d’une taxe car il craint que le gouvernement ne détourne le produit de sa collecte. Comme ce serait actuellement le cas avec les six ou sept millions d’euros d’excédent du Casdar alimenté par la taxe Adar payée par les agriculteurs ! Renseignement pris, ces fonds seraient en fait versés à des instituts techniques pour financer des projets expérimentaux portant sur les systèmes agricoles écologiquement intensifs.

Mais le projet de Cvo, dont le président de la Fnsea sait qu’il suscitera l’hostilité d’une partie de la profession agricole, suppose que le ministre de l’Agriculture accepte de signer l'extension de la cotisation volontaire actuelle.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous