Climat Via Campesina manifeste devant Danone contre les « multinationales climaticides»

AFP

Paris, 9 déc 2015 (AFP) - Une soixantaine de militants de l'ONG paysanne Via Campesina ont manifesté mercredi devant le siège parisien du géant de l'agroalimentaire Danone pour protester contre les « multinationales climaticides », nuisibles pour le climat.

Brandissant des pancartes demandant la souveraineté alimentaire dans plusieurs langues, les manifestants ont peint une ligne rouge sur le trottoir, marquant ainsi que cette ligne a été « franchie » par les multinationales qui font, selon eux, du lobbying lors des négociations en cours au Bourget à l'occasion de la conférence mondiale sur le climat (COP21).

« L'agrobusiness, représenté par Danone, produit 30 % de la nourriture (mondiale) avec 70 % des ressources. De plus l'agrobusiness est responsable de 50 % des émissions de gaz à effet de serre. C'est un problème sérieux », a expliqué sur place un représentant de la coordination européenne de Via Campesina, le fermier britannique Adam Payne.

Danone s'est fixé pour objectif d'atteindre zéro émission de carbone nette d'ici à 2050 pour tout son écosystème, c'est-à-dire non seulement pour ses propres activités, mais également pour celles des agriculteurs qui le fournissent ainsi que ses clients et les consommateurs. Pour cela, Danone compte notamment « accélérer le développement des programmes de restauration d'écosystèmes naturels (mangroves, forêts, sols et agriculture) afin d'aider à capter du carbone, en co-création avec les communautés locales et la société civile, pour générer des impacts positifs pour l'environnement et pour les agriculteurs sur la chaîne d'approvisionnement ». Ces objectifs ont été jugés trop limités et trop lointains par l'ONG internationale Oxfam.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous