Articles écrits par : Marius Garrigue

Prix du maïs Le Brésil attend une nouvelle récolte massive

Le Brésil attend une nouvelle récolte massive
Malgré des conditions de semis difficiles, le Brésil devrait à nouveau enregistrer une production de maïs massive cette année, proche du record établi l’an dernier. Avec plus de 102 Mt, la moisson 2021 devrait ainsi permettre au pays de relancer une campagne d’export dynamique à partir de juillet prochain. Av...

Prix du blé Des rendements argentins mauvais, mais qui s’améliorent

Des rendements argentins mauvais, mais qui s’améliorent
Après des conditions climatiques particulièrement difficiles tout au long des semis et des cycles de développement, l’Argentine connaît des récoltes évidemment décevantes. La Bourse de commerce de Rosario a ainsi de nouveau réduit ses estimations de production 2020, à 16,5 Mt, au plus bas depuis quatre ans. A...

Prix du maïs Chute de la production US d’éthanol

Chute de la production US d’éthanol
La crise du covid-19 a entraîné une nette réduction de la consommation de maïs pour la production d’éthanol aux États-Unis. Sur la campagne 2019, 123 Mt de la production US ont ainsi été destinées à cette industrie, contre 167 Mt un an plus tôt ! Cette année, l'utilisation de maïs ne remonterait qu’à 128 Mt s...

Complexe oléagineux Une trituration européenne dépendante des imports

Une trituration européenne dépendante des imports
Faute de disponibilités suffisantes, la trituration européenne de colza est restée faible durant les premiers mois de la campagne. L’import de canola canadien a toutefois pu permettre une accélération de l’activité durant le mois de novembre et l’arrivée des graines australiennes sur le marché international e...

Prix du colza L'USDA confirme la tension du marché du colza

L'USDA confirme la tension du marché du colza
Le dernier rapport USDA a confirmé la forte tension du marché du colza sur cette campagne. L’UE a en effet connu une nouvelle récolte catastrophique cette année, à 16,9 Mt, bien loin de ses 20 Mt de moyenne. En Ukraine également, la campagne 2020 a été bien décevante avec une moisson à 2,5 Mt, en chute de prè...

Prix des orges L'orge française trouve des débouchés en Chine

L'orge française trouve des débouchés en Chine
Tout comme le blé, l’orge française profite cette année d’une forte demande chinoise. Le principal fournisseur de l’empire du Milieu est en effet l’Australie, or le pays a souffert sur les deux précédentes campagnes de récoltes particulièrement décevantes. La Chine a en outre imposé une taxe à l’import de 80,...

Prix du maïs Des disponibilités limitées en Ukraine

Des disponibilités limitées en Ukraine
L’Ukraine a connu cette année une récolte de maïs très décevante. Annoncée un temps comme record, elle est finalement retombée sous les 30 Mt pour la première fois depuis 2017, bien loin des 35,9 Mt enregistrées l’an dernier ! Par conséquent, la capacité d’export du pays est nettement entamée. Selon l’USDA, l...

Prix du colza Un bilan européen extrêmement tendu

Un bilan européen extrêmement tendu
La récolte européenne de colza a cette année encore été catastrophique, avec une moisson enregistrée sous les 17 Mt. Face à cette baisse des disponibilités, les besoins, eux, restent très soutenus. Malgré des imports relativement soutenus, les stocks sont donc mis à contribution et ces derniers se réduisent d...

Complexe soja Le Brésil enregistre une campagne d’export record

Le Brésil enregistre une campagne d’export record
Les États-Unis ne sont pas les seuls à profiter de l’appétit des importateurs chinois cette année. Le Brésil a en effet enregistré des chargements records mois après mois, de mars à août dernier. Sur la seconde partie de campagne, le rythme a certes ralenti face à la raréfaction des disponibilités locales et ...

Prix du colza Attention aux imports de canola australien

Attention aux imports de canola australien
Après trois années de sécheresse, l’Australie a connu cette année une campagne optimale en matière de climat. Outre une production de blé proche d’un nouveau record, le pays enregistre également un bond notable de sa production de canola selon Abares, à 3,71 Mt ! À titre de comparaison, la récolte de canola a...

Campagne 2021 La Nina impacte aussi les US

La Nina impacte aussi les US
Les États-Unis connaissent un début de campagne 2021 compliqué. En effet, le phénomène climatique La Nina a également un impact sur le Sud des États-Unis, où une bonne partie des blés d’hiver sont cultivés. Par conséquent, les États du Kansas, de l’Oklahoma et du Texas (qui concentrent près de 40 % de la prod...

Complexe oléagineux Le prix des huiles grimpe rapidement

Le prix des huiles grimpe rapidement
Cette campagne 2020 est caractérisée par une flambée des huiles sur le marché mondial. Les prix du palme bondissent notamment en raison du phénomène climatique de La Nina en Asie du Sud-Est, qui perturbe fortement la production des deux plus grands exportateurs mondiaux : la Malaisie et l’Indonésie. Dans le m...

Prix du blé La Chine, un nouveau client privilégié de la France

La Chine, un nouveau client privilégié de la France
Quasiment absente des line-up français il y a encore deux ans, la Chine et son appétit vorace dynamisent désormais les affaires françaises à l’international. Sur la campagne 2019, ce sont ainsi 1,6 Mt qui ont pu être vendues à l’Empire du Milieu. Cette campagne 2020 prend un chemin similaire avec d’ores et dé...

Campagne 2020 Une récolte presque record en Australie

Une récolte presque record en Australie
Après trois années de sécheresses de plus en plus intenses, l’Australie a enfin connu une campagne un peu plus sereine cette année. Des conditions climatiques ont en effet accompagné les semis, puis les cycles de développement. Résultat, le Bureau australien à l’agriculture a annoncé une récolte australienne ...

Weather Market La Nina perturbe le climat mondial

La Nina perturbe le climat mondial
La planète subit actuellement le phénomène climatique La Nina. À cette période de l’année, cet état est synonyme de précipitation très intenses sur l’ensemble de la Malaisie et de l’Indonésie, les deux principaux exportateurs d’huile de palme. Une vague de froid risque également de toucher les États fédéraux ...

Prix du blé Le Gasc égyptien, bon indicateur des marchés

Le Gasc égyptien, bon indicateur des marchés
Chaque appel d’offres du Gasc (office d’achat égyptien) est un petit événement sur le marché du blé. Ces tenders donnent en effet une bonne mesure de l’appétit des importateurs et met directement en concurrence les origines françaises face aux blés mer Noire, toujours très compétitifs. Cette année, les prix p...

Prix du maïs Le maïs s’appuie sur la flambée des prix ukrainiens

Le maïs s’appuie sur la flambée des prix ukrainiens
La France profite cette année d’une concurrence bien moindre sur le marché européen. Les maïs mer Noire constituent en effet une des principales sources des importateurs et les faibles récoltes dans la région ont fortement réduit les disponibilités sur la campagne en cours. Des défauts de livraisons sont ains...

Prix des huiles Tension sur le palme

Tension sur le palme
Les prix du palme ont bondi à leu plus haut niveau en plus de sept ans ces dernières semaines. La production des deux premiers exportateurs mondiaux (Indonésie et Malaisie) est en effet perturbée par le phénomène climatique La Nina est ses précipitations intenses. Dans le même temps, la demande indienne et ch...