Commercialisation au 15 juin 2011 - Récolte 2011 Comparer des stratégies sur des exploitations de structure comparable

Pascal Van De Weghe Terre-net Média

L’objet de cet article est de mettre en place une simulation de commercialisation sur deux exploitations ayant des structures comparables. La différence entre les 2 fermes vient de la stratégie de commercialisation adoptée par les chefs d'exploitations.

Nous comparons les stratégies de ventes de blé (600 t) et de colza (200 tonnes) de 2 agriculteurs. monsieur X qui essaie de bien suivre les cours et marchés et monsieur Y qui opte pour des ventes systématiques tous les mois (50 tonnes de blé par mois). Monsieur X possède un compte marché à terme (Mat).


(© Terre-net Média)

 Cotations du 15 juin 2011

Blé de Meunerie

€/t

Colza

€/t

Août 2011

211,25

Août 2011

462

Novembre 2011

222,75

Novembre 2011

454,5

Janvier 2012

225,75

Février 2012

452,5

Mars 2012

227

Mai 2012

445

Mai 2012

227,5

Août 2012

415

Août 2012

220,75

Novembre 2012

417,5

Novembre 2012

209

-

-

Janvier 2013

208,75

-

-

La situation actuelle : Cet article concerne la récolte 2011

Que faire ?

Stratégie Monsieur X

Le conseil de Terre-net.fr est de sécuriser 50 % de la récolte 2011. Monsieur X avait suivi la stratégie en engageant 25 % de physique. Pour les 30 % suivant, il a acheté 3 put. Ces derniers ont l'avantage de fixer un prix minimum pouvant donc être dépassé lors de la vente physique et aussi de ne pas s'engager sur une quantité de blé qu'on n'est pas certain de produire (incident climatique par exemple cette année). Il ne modifie donc rien à ses engagements. 

Situation des ventes de blé de monsieur X


Cliquez sur le tableau pour l'agrandir. (© DR)

Le calcul du prix minimum sécurisé, 192,38 €, est le prix de vente minimum sur les 6 lots engagés par du physique ou des options. C'est à dire que même si une baisse des prix intervient, le prix payé à l'agriculteur sur la récolte 2011 ne pourra être en dessous de cela. On voit également dans ce tableau que 25 % sont vendus en physique alors que 50 % sont sécurisés.

Les prix sécurisés intègrent tous les frais d'ordre inhérents à ces options. Ce sont des prix nets agriculteurs.

En colza monsieur X a sécurisé 50 % de sa future récolte en vendant 25 % de physique et en prenant un put pour 25 %. Cela a l'avantage de ne pas s'engager trop fort sur une récolte qui n'est pas prometteuse mais de sécuriser quand même 50 % de la future récolte. Le prix de vente physique minimum est donc à 400,7 €.


Cliquez sur le tableau pour l'agrandir. (© DR)

Stratégie Monsieur Y

Fidèle à sa stratégie de vente systématique mois par mois, il va vendre 1 lot de blé soit 50 tonnes ainsi qu'un lot de colza car le prix lui semble élevé. Cela ne représente qu'un quart de sa récolte potentielle de colza. La proposition de prix est sur une base de 18 € en blé et 25 € en colza, ce qui correspond aux bases classiques soit 204,75 € pour le blé et 429,5 € en colza.

Situation en blé

  Lot Physique
Prix de vente
Base
15/06/2011 1 204,75 € 18
Total 1 204,75 € 8 %

Situation en colza

  Lot Physique
Prix de vente
Base
  1 429,50 € 25
Total 1 429,50 € 25 %

Synthèse des prix de chaque agriculteur au 16 mai 2011


Cliquez sur le tableau pour l'agrandir. (© DR)
Rendez-vous le 15 du mois prochain pour connaître l'impact économique des choix stratégiques appliqués par monsieur X et monsieur Y.

Retrouvez les cours des matières premières agricoles sur l'Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous