Billet d'humeur Corrélation

Michel Portier Agritel

La corrélation est mesurable sur tous produits cotés.

Si la corrélation est très forte actuellement entre les cours du blé sur Chicago et sur Euronext, il en  est tout autrement entre les cours du colza et les cours du pétrole, apparemment… Avec une chute des cours du pétrole de plus de 45 % en 1 an, on pouvait s’attendre à une chute équivalente sur le colza, dont environ 80 % de la production part dans la filière biodiesel. On peut donc dire que la corrélation est mauvaise. En effet un autre facteur vient interférer dans l’évolution des cours du colza, le soja. Ainsi ce dernier reste bien demandé sur la scène internationale et  soutient de ce fait les cours du colza. On voit donc que 2 corrélations apparentes entre colza/pétrole d’une part  et colza/soja  d’autre part, peuvent s’annuler. Une autre corrélation est mise à mal dans l’esprit des agriculteurs, celle des cours du pétrole ou du gaz avec les engrais azotés. En effet la baisse de l’un n’a pas entrainé la baisse de l’autre. Beaucoup se sont fait prendre au piège car le driver (guide) principal de ce marché est actuellement la capacité de production. Nombre d’usines sont vieillissantes et affichent des pannes régulières. On le voit traiter sur une base de corrélation n’est pas toujours aisé. Une seule chose n’est pas prête  de changer, c’est la corrélation entre Noël et le mois de décembre, tout au moins espérons le…. Passez de bonnes fêtes.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous