Weather market La Nina est de retour

Terre-net Média

Les intempéries actuelles ainsi que l'oscillation océanique du Pacifique du Sud, La Nina, maintiennent les marchés en alerte.

La Nina est de retour En Europe, les pluies facilitent l'arrachage des pommes de terre. (©Terre-net Média)A court terme, les pluies, le froid et la neige perturbent le dernier quart des récoltes canadiennes de canola et de blé dur. En Europe, les pluies facilitent l’installation des blés et l’arrachage des pommes de terre. En revanche, les conditions climatiques ont mis les emblavements ukrainiens en retard. 15 à 20 % des surfaces pourraient ne pas être semées. En Australie, la météo dégrade les blés.A moyen terme, le phénomène La Nina a de très fortes probabilités de se développer. Son temps bien plus sec impacterait plus particulièrement l’Amérique du Sud durant les mois d’hiver au moment où les gousses de soja se remplissent et les maïs se trouve en pollinisation. Pour les deux cultures, l’Amérique du Sud est un fournisseur clé.Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :Observatoire des marchés de Terre-net.fr
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous