Weather market La sécheresse aux Etats-Unis, Canada, Australie et Ukraine inquiète

Terre-net Média

Les conditions climatiques se dégradent sur le continent nord-américain, en Ukraine et en Australie.

Moisson de blé Les blés de printemps souffrent de la chaleur aux USA. (©Terre-net Média)

En Europe, de nouvelles précipitations sont prévues d’ici à quatre jours, ce qui risque de limiter l’avancée des récoltes. Néanmoins, ce passage pluvieux sera suivi d’un nouvel épisode de sec, plus favorable aux travaux de coupes du mois de juillet.

Aux États-Unis par contre, le climat continue d’inquiéter. Les quelques pluies de la semaine dernière n’ont pas permis de résorber le déficit hydrique des sols, et les prévisions ne sont pas encourageantes. De fortes chaleurs sont en effet attendues sur les blés de printemps (au-dessus des 37 °c).

Plus au nord, au Canada, le déficit hydrique continue de se creuser, ce qui n’est bon ni pour le blé, ni pour le canola. Le constat est similaire en Australie, où, malgré les quelques précipitations enregistrées la semaine dernière, les sols restent extrêmement secs.

Autre région en manque d’eau, l’Ukraine inquiète de plus en plus.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous