Weather Market Les précipitations favorisent le développement de la fusariose

Terre-net Média

Trop d'eau en trop peu de temps : dans les champs, les potentiels de rendement seront vraisemblablement affectés et 80 % du potentiel de production français se trouve déjà en situation de risque de contamination à la fusariose moyen ou fort.

Les précipitations favorisent le développement de la fusariose Les cultures de blé atteignent le stade floraison dans de plus en plus de départements. (©Terre-net Média)Les excès d’eau des derniers jours en Europe de l’Ouest, et plus particulièrement en France, avec des cumuls à plus de 100 mm, ont fortement accentué les craintes de voir des dégâts sur les cultures. Les potentiels de rendement semblent d'ores et déjà affectés puisque FranceAgriMer estime désormais à 81 % les cultures françaises de blé tendre dans un état « bon à excellent », contre 83 % la semaine dernière et 89 % l’an passé.Les inondations qui ont suivi s’ajoutent à la pression maladie et réduisent le potentiel de production du pays. Les risques de développement de la fusariose sont élevés alors que les traitements fongicides ont été retardés par l’impossibilité de rentrer dans les champs. Cependant, au vu des conditions météorologiques plus fraîches, une présence de la forme microdochium, ne sécrétant pas de mycotoxines, paraît être le scénario le plus crédible.L’humidité devrai...
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous