Weather Market Les ouragans, un phénomène connu dans le golfe du Mexique

Agritel

A chaque fin d'été, une période de tempêtes se produit dans le golfe du Mexique. Il s'agit des ouragans.

Le golfe du Mexique connaît à chaque fin d'été une période marquée par des tempêtes appelées ouragans. Ce phénomène est rendu possible par l'accumulation de trois facteurs :

  • une accumulation de chaleur (large zone d'eau chaude), ce qui est le cas dans le golfe du Mexique dès la fin du mois d'août. La température de l'océan doit être supérieure à 26.5°C.
  • une absence de vent en altitude (ou des vents en altitude de même direction que les vents en surface).
  • une accumulation d'humidité (air chaud et humide), l'air chaud frappe l'océan jour après jour et se charge en humidité au dessus de l'océan.


Des tensions sur le cours du brut en
cas de dégâts sur les plateformes pétrolières
du Golfe du Mexique (© Terre-net Média)

Cet air chaud remonte en altitude où l'air est beaucoup plus frais. Ce phénomène d'échange laisse place à de l'air plus frais en surface qui souffle et commence à créer une zone instable qui provoque la formation de nuages. Plus il y aura de chaleur et d'humidité, plus l'orage se gonflera et se transformera en ouragan.

A ce stade, des courants d'air ascendants et descendants continuent de gonfler l'ouragan et commencent à former un oeil. Ce mouvement d'air tournant forme un oeil qui constitue le coeur de l'ouragan. A cet endroit les vents sont les plus violents et excèdent les 120 km/heure et peuvent monter jusqu'à 300 km/heure.

Lorsque l'ouragan touche le continent il cesse d'être alimenté et de se développer puisque coupé des eaux chaudes qui l'alimentent. Son passage provoque de violents dégâts dus à la violence des vents et des pluies torrentielles qui l'accompagnent.

La zone la plus sinistrée par ces tempêtes reste la Floride qui est touchée environ une fois sur deux. Ces tempêtes provoquent régulièrement d'importants dégâts sur les plates formes pétrolières du golfe du Mexique. Ces installations représentent 25% de la production américaine de pétrole et peuvent provoquer d'importantes tensions sur les cours du brut, l'ouragan Katrina en 2005 en témoigne.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous