Weather Market Sécheresse : après la Chine, au tour de l'Australie

Agritel

Les craintes autour de la Chine ont été un peu dissipées la semaine dernière. En effet, la situation s'est apaisée et l'alerte a été enlevée. C'est vers l'Australie que les regards sont donc tournés.

L'Australie subit une forte sécheresse pour la deuxième semaine consécutive, provoquant des feux et des déshydratations des surfaces agricoles. Notamment, sont touchées environ 30% des surfaces dédiées au blé. Bien que celui-ci soit déjà récolté pour cette année, la récolte de l'année prochaine requiert un niveau de pluies cet été (l'hiver sur le continent australien) plus élevé que d'habitude afin de ramener le niveau des réserves hydriques des terres à la normale et ainsi ne pas mettre en péril la prochaine récolte. Moins de 10 millions de tonnes ? Cette année, l'Australie a produit un peu plus de 8 MT alors que l'année précédente ses récoltes de blé avaient dépassé les 13 MT. En cas de réel déficit hydrique, la production australienne risque de passer en dessous des 10 MT, mais pour le moment il est encore nettement trop tôt pour envisager cette hypothèse. Feux et déshydratation des surfaces agricoles (© TNM)

A lire également


Contenu pour vous