Euronext
Vive montée du blé sur Euronext

En début d'après-midi, le blé Euronext à échéance décembre 2022 était en hausse de 9,75 €/t (©Pixabay)
En début d'après-midi, le blé Euronext à échéance décembre 2022 était en hausse de 9,75 €/t (©Pixabay)

L es prix des céréales poursuivaient leur rapide mouvement de reprise ce vendredi à la mi-séance sur Euronext, porté par un euro au plus bas depuis vingt ans et une demande internationale particulièrement dynamique. Les condition sèches en Argentine sont par ailleurs sources de plus en plus d’inquiétudes.

La Bourse de commerce de Buenos Aires a d’ailleurs de nouveau abaissé son estimation de surfaces argentines de blé de 100 khas, à 6,2 Mha, contre 6,7 Mha l’an dernier à la même période. Les notations de « bon à excellent » se dégradent quant à elles de trois points, à 21 % (56 % en 2021).

Les récoltes en France maintiennent toutefois un rythme historiquement précoce, avec notamment 14 % des surfaces de blé tendre moissonnées, contre à peine 1 % l’an dernier à la même période.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 grossissait de 9,75 €/t, à 338,50 €/t, tandis que le contrat septembre 2022 s'amplifiait de 9,50 €/t, à 348,25 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 progressait de 14 €/t, à 303 €/t, le terme août 2022 grimpait de 12,25 €/t, à 310,50 €/t.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 1 réactions