Publi-information

Céréaliers 5 raisons de choisir les orges hybrides

Hyvido

Choisir les orges hybrides Hyvido®, c’est gagner en productivité et en régularité. C’est aussi bénéficier d’un flux génétique constant, d’une meilleure tolérance aux maladies et d’une gestion facilitée des adventices dans la rotation.

Comparaison blé (à gauche) et Hyvido (à droite) sur parcelle infestée de ray-grass.Comparaison blé (à gauche) et Hyvido (à droite) sur parcelle infestée de ray-grass.

1. Plus de rendement

les orges hybrides sont plus productives que les lignées. Sur 5 ans (2013 à 2017), le gain de rendement observé est de + 6,9 quintaux par hectare sur 693 duels conduits par Syngenta (comparaisons orges hybrides Hyvido et lignées classiques). Le potentiel des orges hybrides est en effet supérieur aux lignées car les hybrides bénéficient d’un effet hétérosis. L’hétérosis se traduit par un meilleur tallage, une fertilité des grains supérieure, et une meilleure capacité de remplissage des grains avec une moindre dilution des protéines et des PMG plus élevés.

2. Une production plus régulière

Les orges hybrides offrent une production plus régulière que les lignées. Sur 3 ans (enquête Datagri auprès de 15 agriculteurs de 2015 à 2017), les performances des orges Hyvido sont souvent supérieures aux lignées quelles que soient les performances des lignées, de + 6,8 quintaux par hectare en 2015 (année avec de très hauts rendements y compris pour les lignées) à 8,2 quintaux/ha en 2016 (année plus difficile). Cette régularité de performance s’explique notamment par un système racinaire en moyenne plus élevé chez les hybrides que chez les orges conventionnelles avec un volume 70 % supérieur qui permet de tirer un meilleur profit des ressources du sol. En cas d’un manque d’épis/m2 (mouillère, stress de printemps …), les hybrides peuvent mieux compenser par leur fertilité en grains et des PMG supérieurs.

3. Une meilleure tolérance aux maladies

Les orges hyvido sont généralement plus tolérantes aux maladies de début de cycle que sont la rhynchosporiose et l’helminthosporiose avec une note de résistance GEVES supérieure à 6. Cette tolérance permet d’envisager une dépense fongicide raisonnée et sensiblement moins importante (si la pression n’est pas trop forte) que pour des variétés sensibles. C’est un point très apprécié des agriculteurs car la nuisibilité de la rhynchosporiose, qui est une maladie en recrudescence, varie de 10 q/ha (en année moyenne) à 25 q/ha en année à forte pression (source : essais fongicides pluriannuels Arvalis conduits de 2001 à 2012).

4. Un désherbage facilité

Les orges hybrides ont un développement de biomasse foliaire plus important qui contribue à une meilleure efficacité du désherbage. En effet, compte tenu de sa forte capacité de tallage, l’orge hybride a un port de plante qui réduit l’accès des adventices à la lumière. Les adventices s’étiolent et on parle ainsi d’un pouvoir « étouffant » des orges hybrides. Ainsi, l’agriculteur peut faire des économies sur les désherbants et gérer plus facilement les adventices dans la rotation.

5. Des grains de qualité pour alimentation animale

Choisir les orges hyvido, c’est également bénéficier d’un flux régulier de nouvelles variétés. En 2018, ce sont deux nouvelles variétés qui sont proposées aux agriculteurs : SY POOL, une variété précoce avec un PS élevé, adaptée à des sols séchants, très complémentaire de la variété HOOK et SY GALILEOO, une variété à recommander sur des sols profonds à bon potentiel comme la variété JETTOO. Au final, les producteurs peuvent compter sur une dizaine de variétés avec des atouts qui leur sont propres et adaptées à chaque contexte pédoclimatique. TEKTOO est la variété la plus cultivée en France et VOLUME, très présente dans l’Ouest de la France est très appréciée pour sa régularité.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également