Maïs grain

Prix des céréales en février Les plus faibles depuis trois ans

Les plus faibles depuis trois ans
En février, les prix d’achat des céréales en modalité ferme sont presque inchangés après le repli quasi généralisé constaté le mois dernier. Les seules évolutions remarquables concernent le prix du blé dur (- 6 euros), des orges de mouture (+ 5 euros) et du triticale (+ 4 euros). Voici l'enquête des prix payé...

Kws Une large gamme grain du très précoce au demi-précoce

Une large gamme grain du très précoce au demi-précoce
Le semencier atteint la première place en termes de parts de marché maïs grain en France en 2013. « Très présent sur les marchés très précoce et précoce, en forte progression sur le marché C1, Kws investit désormais le marché C2 avec toujours la recherche de la meilleure marge à l’hectare pour l’agriculteur. ...

Céréales Grand calme sur le marché européen

PARIS, 20 fév 2014 (AFP) - Un grand calme régnait sur le marché européen des céréales jeudi à la mi-journée, où les prix étaient quasiment stables, peu sensibles à la perspective d'un nouveau coup de froid aux Etats-Unis.

Ogm Bruno Le Roux : L'Europe doit « respecter le choix des Etats »

PARIS, 20 fév 2014 (AFP) - Bruno Le Roux, président du groupe PS à l'Assemblée nationale, a invoqué jeudi « le respect du choix des Etats » face à l'Union européenne pour justifier sa proposition de loi interdisant la culture du maïs transgénique en France, après le rejet d'un texte similaire par le Sénat.

Ogm Les sénateurs Rdse dénoncent « un texte de circonstance »

PARIS, 19 fév 2014 (AFP) - Les sept sénateurs du groupe RDSE (à majorité PRG), qui ont rejeté lundi aux côtés de l'UMP une proposition de loi socialiste visant à interdire le maïs OGM, ont dénoncé mercredi « un texte de circonstance » et réfuté les accusations de l'auteur du texte.

Ogm Les députés écologistes fustigent le Sénat

PARIS, 18 fév 2014 (AFP) - Les députés écologistes ont dénoncé mardi le rejet par les sénateurs d'une proposition de loi interdisant la culture du maïs transgénique en France, estimant que « ce n'est pas par le Sénat qu'on pourra obtenir des avancées dans ce pays ».