Chicago Blé, maïs et soja continuent leur fulgurante ascension

AFP

Les cours des principaux contrats de maïs, blé et soja échangés à Chicago ont poursuivi leur très forte hausse lundi, après des gains déjà impressionnants la semaine précédente, encouragés par les inquiétudes sur l'offre américaine et mondiale.

Comme jeudi dernier, le cours du maïs a même atteint à la clôture son augmentation maximale autorisée sur une séance (+ 25 cents), une envolée qui avait conduit à une interruption temporaire des échanges dans la journée. Maïs et soja restent sur six séances de hausse consécutives et évoluent à des niveaux plus vus depuis 8 ans. Le cours du blé a aussi enregistré une nette progression.

« Les produits agricoles, et particulièrement les contrats de blé, continuent de bénéficier d'importants mouvements d'achats grâce à des investisseurs contraints de fermer leurs positions à découvert », explique Brian Hoops de Midwest Market Solutions. Une météo défavorable en Amérique du Sud (Brésil, Argentine) ainsi que des délais dans l'ensemencement aux États-Unis font craindre aux acteurs du marché un rétrécissement des stocks mondiaux de la céréale, ce qui tire les prix vers le haut.

Lire aussi l'info marché du jour d'hier : La météo donne le « la » en blé comme en maïs

Rapport en attente sur l'avancée et la qualité des semis US

Cette envolée commence à se répercute sur le prix de certains produits de grande consommation. Du côté de la demande, le ministère américain de l'agriculture (USDA) a confirmé une commande de 120 000 tonnes de soja, qui doivent être livrées lors de la campagne en cours vers des destinations qui n'ont pas été révélées. Le marché prendra également connaissance en fin de journée du rapport hebdomadaire de l'USDA sur l'avancée et la qualité des semis américains. Il s'attend à ce que 17 % du maïs et 6 % du soja aient été semés et à ce que la proportion de cultures de blé d'hiver jugées "bonnes à excellentes" soit en hausse par rapport à la semaine précédente, où elle avait atteint 53 %.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 7,3950 dollars contre 7,1025 dollars vendredi, grimpant de 4,12 %. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 6,8050 dollars contre 6,5550 dollars avant le week-end, bondissant de 3,81 %. Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 15,6900 dollars contre 15,3975 dollars à la dernière clôture, progressant de 1,90 %.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous