Chicago Blé, maïs et soja reculent au dixième jour du « shutdown »

AFP

Les cours du blé, du maïs et du soja ont un peu reculé lundi 31 décembre 2018 à Chicago en l'absence d'informations d'ampleur au dixième jour du « shutdown », la fermeture partielle des administrations fédérales américaines, qui empêche la publication de données sur le marché agricole.

« Les marchés agricoles sont très calmes », a observé John Georgy de la société de courtage Allendale. Depuis le 21 décembre, les investisseurs n'ont pas eu accès aux données économiques du ministère américain de l'Agriculture (USDA), et particulièrement aux ventes américaines à l'étranger, qui dictent souvent la direction des cours.

Faute d'accord budgétaire sur le financement d'un mur contre l'immigration illégale à la frontière mexicaine, des milliers de fonctionnaires sont contraints de quitter leur bureau par manque de financement, et laissent en suspens certaines habituelles publications de données économiques. « Les courtiers s'inquiètent maintenant du fait que l'USDA pourrait reporter le rapport mensuel Wasde » sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde, un rapport très suivi et attendu le 11 janvier, affirment les analystes d'Allendale.

D'un autre côté, si un accord budgétaire est finalement trouvé, un grand nombre de statistiques seront publiées en même temps, ce qui fait craindre aux acteurs du marché une volatilité exacerbée sur les cours à ce moment-là. Le soja est particulièrement concerné par ces craintes dans la mesure où les courtiers scrutent les achats d'oléagineux américains par la Chine comme un baromètre de l'état des relations commerciales entre les deux pays. Le blé a, de son côté, particulièrement reculé lundi 31 décembre 2018, affecté par la publication de statistiques ukrainiennes évoquant une forte hausse des exportations par le pays cette saison.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, contrat le plus échangé, a terminé lundi à 3,7500 dollars, contre 3,7550 dollars vendredi à la clôture. Le boisseau de blé pour mars, également le plus échangé, a clôturé à 5,0325 dollars, contre 5,1150 dollars vendredi. Le boisseau de soja pour mars, désormais le contrat le plus échangé, a fini à 8,9500 dollars, contre 8,9550 dollars en fin de semaine dernière. Les marchés seront fermés mardi en raison des célébrations du Nouvel An.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous