Chicago Blé, maïs et soja reculent, dans le brouillard du « shutdown »

AFP

Les cours du blé, du maïs et du soja se sont repliés mercredi à Chicago, les courtiers, privés de nombreuses données économiques en raison de la fermeture partielle des administrations, le « shutdown », préférant pour certains rester en marge du marché. « Certains opérateurs n'ont pas envie de travailler dans le noir, sans information disponible. Alors ils préfèrent rester sur la touche », a observé Dewey Strickler de Ag Watch Market Advisors.

Aucune issue n'était envisagée pour le moment au « shutdown » qui a pour conséquence de reporter nombre de rapports du ministère américain de l'agriculture (USDA). Les données publiées par ce ministère représentent l'une des principales sources d'information des courtiers avant leurs décisions d'investissements. Nœud du conflit entre démocrates et républicains et qui entraîne un blocage à Washington, le financement d'un mur à la frontière mexicaine.

Le président américain Donald Trump souhaite que le financement de cet engagement de campagne soit inclus dans une loi budgétaire. Dans ce contexte incertain, aucune vente américaine à l'étranger n'a été annoncée depuis le 21 décembre. Or ce blocage survient au moment où les investisseurs surveillent comme le lait sur le feu ces statistiques pour déterminer si les récents engagements chinois d'acheter davantage de soja américain se traduisent par des actes. « Des rumeurs affirment que la Chine va acheter 30 à 40 cargos de soja cette semaine, soit 2 millions de tonnes (...) Mais nous n'aurons aucune confirmation en raison du "shutdown" », a affirmé Ryan Ettner de la maison de courtage Allendale. L'incertitude s'est également ressentie sur le cours du maïs. L'absence cette semaine de rapport hebdomadaire sur les ventes américaines à l'étranger est problématique dans la mesure où ce rapport « aidait ces derniers temps à compenser d'autres données décevantes pour le maïs » a affirmé Ryan Ettner. Le marché était également rendu fébrile par des informations de presse selon lesquelles l'USDA pourrait interrompre temporairement le versement d'aides financières aux fermiers touchés par la guerre commerciale entre Pékin et Washington si le « shutdown » devait se poursuivre.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, contrat le plus échangé, a terminé mercredi à 3,7325 dollars contre 3,7775 dollars lundi. Le boisseau de blé pour mars, également le plus échangé, a fini à 5,1000 dollars contre 5,1650 dollars lundi. Le boisseau de soja pour mars, contrat le plus échangé désormais, a clôturé à 8,8300 dollars contre 8,9700 dollars à la précédente fermeture. Les marchés étaient fermés mardi en raison des célébrations de Noël.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous