Chicago Blé, maïs et soja se reprennent

AFP

Les cours du blé, du maïs et du soja ont nettement progressé mardi à Chicago après avoir lourdement chuté ces derniers jours, et au lendemain d'un rapport sur le niveau de qualité des récoltes.

Dans ce rapport hebdomadaire publié lundi, les récoltes de maïs ont été jugées bonnes à excellents à hauteur de 70 %. C'est une baisse d'un point par rapport à la semaine précédente, conformément aux attentes des analystes. L'attention des courtiers a aussi été retenue par le fait que la proportion de maïs ayant atteint un stade de maturité élevé (le maïs « denté ») a fortement progressé et affiche désormais le double de la moyenne des cinq dernières années avec 26 % contre 12 % la semaine précédente.

« Lorsque le temps est chaud et sec, le maïs se développe plus vite qu'avec des températures plus modérées, ce qui n'est pas forcément bon signe car les rendements pourraient en fin de compte s'avérer moins bons qu'anticipé », a commenté Jason Roose de US Commodities.

Lors de la publication de son rapport mensuel sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Wasde) vendredi, le ministère américain de l'agriculture (USDA) avait très nettement revu à la hausse les prévisions de rendement aux Etats-Unis concernant la céréale, ce qui avait fait chuter le cours.

Le soja a également repris des forces mardi après un plongeon de près de 5 % vendredi suite au rapport Wasde qui a notamment anticipé une forte hausse des stocks américains et mondiaux. Dans le rapport hebdomadaire diffusé lundi soir, les récoltes de soja ont été classées à hauteur de 66 % dans la catégorie bonne à excellente. Le cours du soja a par ailleurs souffert depuis de nombreuses semaines de la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et son principal acheteur d'oléagineux, la Chine.

Reprise du blé

« La guerre commerciale occupe beaucoup de place dans les journaux, à juste titre. Mais il ne faut pas oublier que la météo a elle aussi son importance. Et de ce point de vue, le cours mérite un prix un peu plus élevé », a affirmé Jason Roose.

Le blé s'est également un peu ressaisi après deux glissades d'affilée vendredi et lundi dans le sillage du rapport de l'USDA. Les nouvelles n'avaient pourtant pas de quoi soutenir les cours dans la mesure où le blé de printemps a été récolté à 35 %, soit au-dessus des anticipations de 28 %, et que 75 % de la récolte a été jugée bonne à excellente contre des anticipations à 73 %, d'après l'USDA.

Le boisseau de blé pour septembre, le plus échangé, a clôturé à 5,4175 dollars contre 5,3350 dollars lundi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé mardi à 3,7650 dollars contre 3,7050 dollars lundi à la clôture. Le boisseau de soja pour novembre, le plus échangé, a clôturé à 8,7975 dollars contre 8,6875 dollars la veille.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous