Marchés agricoles Brexit : difficile de prévoir ce qui va se passer selon ODA

Terre-net Média

Après le vote britannique, les marchés des actions et des monnaies vont connaître "des mouvements forts pendant plusieurs jours", prévoit Offre et Demande Agricole (ODA) dans un communiqué qui témoigne d'incertitudes pour les semaines à venir.

L'affaiblissement de la livre et de l'euro auront pour conséquence « soutenir nos marchés agricoles dans un contexte de marchés boursiers baissiers. Si ce repli est très fort sur les marchés financiers, il faudra que les affaiblissements des monnaies le soient d’autant pour que les matières premières agricoles ne se contractent pas à court terme », selon Renaud de Kerpoisson, PDG d'ODA.

« Pour le reste de l’économie, à l’heure où les choses ne vont pas bien sur le plan international, le Brexit ne va rien arranger , note-t-il encore. En ce qui concerne la zone euro, la petite reprise risque de mourir dans l’œuf faute d’investisseurs. Pour le reste du monde, le ralentissement annoncé devrait surtout toucher les produits à forte valeur ajoutée comme la bière et la viande. »

« L’Europe quant à elle va devoir proposer un projet nouveau et attractif. » Renaud de Kerpoisson conseille de suivre attentivement les résultats des élections espagnoles de la semaine prochaine et le niveau de progression des mouvements extrêmes : « s’ils continuent de se développer, les risques d’affaiblissement de l’euro perdureront », prévient-il. 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous