Marché mondiaux des céréales Tour d’horizon moyen oriental

Frédéric Hénin Terre-net média

Dans son quatrième numéro de décembre 2009 « Synthèse mensuelle des marchés céréaliers », FranceAgrimer passe en revue les marchés de céréales à l’import des pays du Moyen orient.


(© Terre-net Média)
L'Egypte continue de monopoliser l'attention. Le Gasc a récemment durci son cahier des charges en y incluant une double exigence d'agréage de la marchandise au port d'embarquement ainsi que celle de ne plus charger que dans un seul port. L'origine française se voit ainsi pénalisée, car ces nouvelles exigences, si elles devaient se pérenniser, pourraient devenir problématiques pour le blé français.

Néanmoins, rien n'est joué puisque la France était encore présente sur deux des trois derniers appels d'offres du Gasc. Cette période d'incertitude profite majoritairement à la Russie qui devient leader sur cette destination avec 43 % de parts de marché et un volume de près de 1,5 Mt contracté (contre 1,2 Mt pour la France). En parallèle, le mois écoulé aura vu surgir, pour la première fois en 2009/10, des ventes de blé allemand, substituable au blé français d'un point de vue rapport qualité/prix. Un volume de 115.000 t a été contracté sur le mois de novembre.

L'Arabie Saoudite devrait importer 3 Mt de blé par an d'ici 2016, alors que sa production sera complètement arrêtée l'an prochain. Pour la campagne en cours, le Cic évalue les besoins à l'importation du royaume à 1,6 Mt. Ce nouveau marché attise de plus en plus la convoitise des exportateurs. Ainsi la Russie esquisse d'ores et déjà un positionnement stratégique. Une société privée russe spécialisée dans les céréales, "Siberian Agrarian Holding Group", est en pourparlers pour créer une joint-venture afin de cultiver "à façon" des céréales destinées à l'approvisionnement de ce marché. Les discussions sont entrées dans une phase active. Cette société se dit également intéressée par les marchés de l'Iran et de l'Irak. L'acheminement des céréales pourrait se faire par voie maritime via la Volga.

D'après FranceAgrimer

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous