Chicago hebdo Chaleur aux Usa et demande soutiennent les prix agricoles

Afp

Les prix du blé, du maïs et du soja ont augmenté cette semaine à Chicago, soutenus par des prévisions de demande plus optimistes de la part des autorités agricoles américaines pour les céréales ainsi que par la canicule qui menace le centre des Etats-Unis.


Selon les analystes de Barclays Capital, les facteurs macro-économiques
devraient rester déterminants pour l'évolution des cours des matières premières
agricoles. (© Terre-net Média)

Le contexte a été agité sur les marchés financiers, avec un retour au premier plan de la crise de la dette européenne et l'impasse des négociations sur la dette aux Etats-Unis, qui ont donné lieu à d'importants mouvements du dollar, dont le niveau est déterminant pour les exportations agricoles américaines.

« Les facteurs macro-économiques devraient rester déterminants pour l'évolution des cours, mais les prévisions de chaleur dans le Midwest (centre des Etats-Unis) et l'impact qu'elle aura sur les rendements des cultures, seront fondamentaux » pour les marchés agricoles dans les jours à venir, ont estimé les analystes de Barclays Capital.

Une production de blé décevante au Canada

Le maïs et le soja sont actuellement en pleine croissance dans le Midwest, principale zone de cultures des Etats-Unis, premier exportateur de céréales. Les prévisions publiées en fin de semaines laissent penser qu'une vague de chaleur approchant 40 degrés va s'abattre sur la région, alors que les cultures ont actuellement besoin de températures plus modérées pour se développer.

La semaine a été marquée par la publication du rapport mensuel du département américain de l'Agriculture sur l'offre et la demande, qui a dopé maïs et blé. Pour ces deux céréales, le ministère a relevé ses estimations d'exportations américaines. Pour le blé, cette décision s'explique par une production décevante au Canada, et pour le maïs, par la demande chinoise.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en septembre a fini vendredi à 6,9475 dollars, contre 6,4225 dollars une semaine plus tôt sur le Chicago Board of Trade. Il a bondi de 8,2 % sur la semaine.
Le boisseau de blé à échéance septembre est remonté à 7,0125 dollars, contre 6,5125 dollars une semaine auparavant, enregistrant une progression de 7,7 %.
Le contrat de soja pour livraison en novembre a terminé à 13,87 dollars, contre 13,4650 dollars sept jours plus tôt, soit une hausse de 3,0 % sur cette période.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, cliquez sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous