Chicago hebdo Maïs et soja avancent après deux rapports de l'Usda

AFP

Les cours du maïs et du soja ont progressé cette semaine à Chicago, très influencés par la publication jeudi de deux rapports sur les stocks et les surfaces cultivées aux États-Unis, tandis que le blé a reculé.

Sécheresse en AmériquePour le maïs, l'USDA a présenté 88,02 millions d'acres cultivés, en baisse également par rapport à l'an dernier (90,16 millions) et aux anticipations des analystes de 89,42 millions. (©Terre-net Média)

Alors qu'ils évoluaient sur une tendance hebdomadaire baissière en cours de séance jeudi, les cours du maïs et du soja se sont fortement repris après que le ministère américain de l'agriculture (USDA) a publié ces deux rapports. « Le marché a eu une réponse extrêmement positive à ces chiffres très éloignés des anticipations des analystes », a observé Bill Nelson de Doane Advisory Services.

Concernant le soja, les prévisions annuelles de surfaces cultivées cette année se sont affichées à 88,98 millions d'acres, en recul de 1,15 million par rapport à l'an dernier mais surtout par rapport aux estimations des analystes de 91,05 millions d'acres. Pour le maïs, l'USDA a présenté 88,02 millions d'acres cultivés, en baisse également par rapport à l'an dernier (90,16 millions) et aux anticipations des analystes de 89,42 millions. Le blé a quant à lui présenté des surfaces supérieures aux estimations, à 47,33 millions contre 46,29 millions d'acres. « C'est normalement un facteur de baisse. Mais le cours a fortement avancé (jeudi NDLR.) sous l'effet de l'enthousiasme pour les chiffres sur le soja et le maïs. Ils en ont profité pour avancer après avoir fortement baissé depuis un mois », a remarqué M. Nelson.

Des stocks de maïs et de soja supérieurs aux anticipations 

Par ailleurs, les prévisions de stocks trimestriels sur le blé se sont affichées en recul, apportant un peu d'optimisme sur les prix. Mais toutes ces nouvelles ont été insuffisante pour hisser le blé sur une hausse hebdomadaire. Les stocks de maïs et de soja ont quant à eux été supérieurs aux anticipations mais « les marchés l'ont totalement ignoré », a indiqué M. Nelson. Un peu plus tôt en séance, l'USDA a publié ses traditionnelles statistiques sur les ventes américaines à l'étranger pour la semaine se terminant le 22 mars. Le soja s'est affiché en recul par rapport à la moyenne anticipée par les analystes, le maïs dans la fourchette des estimations des analystes et le blé dans la fourchette haute de ces mêmes anticipations. Le soja américain a par ailleurs été aidé vendredi par l'annonce d'une vente de 266 500 tonnes vers une destination inconnue.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le contrat le plus actif, a terminé jeudi à 3,8775 dollars contre 3,7725 dollars vendredi dernier à la clôture (+2,78%). Le boisseau de blé pour mai, le contrat le plus échangé, a clôturé à 4,5100 dollars contre 4,6025 dollars vendredi dernier (- 2,01 %). Le boisseau de soja pour la même échéance, également le contrat le plus échangé, a fini à 10,4475 dollars contre 10,2825 dollars vendredi dernier (+ 1,60 %). Les marchés américains seront fermés vendredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous