; Vive progression des cours américains

Chicago Chicago poursuit sa rapide montée

Terre-net Média

Les craintes climatiques et une reprise des cours du brut provoquent une rapide montée des prix à Chicago.

Chicago a accéléré à la hausse mercredi soir à la veille d'un rapport USDA attendu comme haussier et sur fond d’inquiétudes climatiques. Une bonne partie des blés d’hiver du Midwest demeure en effet soumis à un déficit hydrique critique et les prévisions météo n’annoncent aucune amélioration notable cette semaine. Une partie de la Corn Belt risque à l’inverse de recevoir de nouvelles averses ces prochains jours qui retarderaient encore davantage les travaux de semis en cours dans le pays.

Le maïs a en outre été tiré à la hausse par le rebond de la production américaine d’éthanol aux US lors de la semaine du 6 mai, à 991 000 barils par jour, soit une progression de 22 000 b/j par rapport à la semaine précédente. Le pétrole a en outre bondi de plus de 5 % en séance après l’annonce d’un ralentissement de l’inflation américaine le mois dernier et d’une forte baisse des réserves stratégiques de pétrole US la semaine dernière.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance juillet 2022 a avancé de 20,4 c$/bu, à 11,13 $/bu. Le maïs à terme juillet 2022 a augmenté de 13,2 c$/bu à 7,88 $/bu. La fève de soja à livraison juillet 2022 a progressé de 14,4 c$/bu, à 16,07 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média