Chicago Bond des prix du maïs après le rapport de l'Usda

AFP

Les prix du maïs ont bondi mercredi à Chicago après la publication du relevé mensuel du département de l'Agriculture américain qui prévoit une chute des stocks à des niveaux inquiétants.


Si la baisse des stocks de maïs est plus importante que prévu,
la production mondiale de blé n'a, quant à elle, été revue
que légèrement en baisse. (© Terre-net Média)

La baisse bien plus importante que prévu des stocks de maïs mise en lumière dans le rapport mensuel de l'Usda sur l'état de l'offre et de la demande aux Etats-Unis et dans le monde a fait bondir les prix jusqu'à la limite journalière autorisée par le Cboe (30 cents).

Sur le Chicago Board of Trade, le contrat pour livraison en mars, le plus échangé, est monté jusqu'à 7,0050 dollars le boisseau (environ 25 kg) avant de clôturer en hausse de 24,25 cents ou 3,60 % à 6,98 dollars, un seuil qu'il n'avait plus connu depuis juillet 2008.

122,5 millions de tonnes

En lieu et place d'une légère baisse attendue par les analystes, le stock final mondial a été revu en forte diminution à 122,5 millions de tonnes, contre 127 Mt estimés en janvier (-3,5 %) pour la campagne commerciale 2010/2011. « Le ratio stocks-consommation est désormais estimé à 5 %, à égalité avec les records de faiblesse enregistrés en 1995/96 », a noté Hussein Allidina, de Morgan Stanley.

Cette révision des stocks est principalement liée à la situation aux Etats-Unis, marquée par une solide demande intérieure en particulier de la part de l'industrie de l'éthanol. « La demande a besoin d'être rationnée dans cet environnement d'offre restreinte, et nous continuons de croire que le maïs devra s'échanger à au moins 8 dollars le boisseau pour rationner la demande d'éthanol », a précisé M.Allidina. Or, les statistiques du département de l'Energie comme celles du département de l'Agriculture ne montrent aucune entame dans la demande pour l'éthanol.

Surprise moins forte pour le soja et le blé

La surprise a été moins forte pour le soja et le blé. Concernant le soja, les prévisions ont été laissées inchangées pour les Etats-Unis et seul un léger recul de la production mondiale de blé a été signalé. Le boisseau (environ 25 kg) de blé pour livraison en mars a de son côté gagné 11,75 cents à 8,86 dollars, après être monté à 8,92 dollars, son plus haut niveau niveau depuis août 2008. Le contrat de soja à échéance mars a engrangé 16,75 cents à 14,51 dollars après un pic à 14,55 dollars, également au plus haut depuis août 2008.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous