Chicago De bons chiffres à l'exportation soutiennent blé et maïs

Afp

CHICAGO, 13 fév 2014 (AFP) - Les prix du maïs et du blé ont bénéficié jeudi à Chicago des chiffres encourageants des ventes américaines hebdomadaires à l'exportation, tandis que le soja a profité notamment de l'anticipation d'une baisse des surfaces cultivées aux Etats-Unis.

Le marché agricole a « en grande partie réagi à l'annonce par l'USDA (le ministère américain de l'Agriculture, ndlr) de prévisions de long terme sur les surfaces cultivées aux Etats-Unis », parues à la mi-séance dans un rapport jeudi, a noté Mike Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting.

L'USDA a notamment prévu la plantation de maïs sur 95 millions d'acres, soit quelque 38,44 millions d'hectares, en 2015, légèrement plus qu'attendu, tandis que les surfaces cultivées en oléagineux devraient être inférieures aux attentes, avec 78 millions d'acres, soit 31,57 millions d'hectares.

Quant au blé, quelque 57 millions d'acres, soit 23,1 millions d'hectares, devraient être semés, un chiffre jugé neutre par les analystes. « Ces chiffres ont aidé les prix du soja à s'apprécier », a relevé Mike Zuzolo. Autre facteur haussier pour l'oléagineux : de « nouvelles prévisions météorologiques parues dans la journée ont fait état d'une diminution des pluies et de conditions plus sèches dans certaines parties du Brésil », des conditions inquiétantes pour la récolte d'oléagineux dans ce pays, a-t-il ajouté.

La confirmation de l'annulation d'une commande de soja par la Chine, qui avait fait baisser les prix la veille, n'a en revanche pas continué à peser sur les prix, le marché ayant anticipé la nouvelle depuis le début de l'année. « Et les niveaux techniques des prix n'ont pas été touchés et ont bien tenu. Le marché est désormais dans une position d'attente pour la suite », a estimé Mike Zuzolo.

Le rapport sur les prévisions des surfaces cultivées aux Etats-Unis en 2015 n'a eu en revanche que peu d'impact sur les prix du maïs, les investisseurs retenant avant tout l'annonce de ventes à l'exportation bien supérieures aux attentes au cours de la semaine achevée le 6 février, tout comme pour le blé. Les ventes à l'exportation de soja ont en revanche déçu, ressortant à quelque 174.000 tonnes pour la campagne 2013/2014, « contre des attentes de ventes comprises dans une fourchette allant de 600.000 à 950.000 tonnes », selon les experts de la maison de courtage Allendale. Mais cela n'a que peu pesé.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars a clôturé jeudi à 4,4050 dollars contre 4,4000 dollars la veille. Le boisseau de blé pour la même échéance s'est établi à 5,9550 dollars contre 5,8700 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja également pour livraison en mars s'est hissé à 13,4425 dollars contre 13,2300 dollars la veille. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous