Chicago hebdo Des stocks plus importants que prévu plombent maïs, blé et soja

AFP

Les cours du maïs, du blé et du soja ont fortement reculé vendredi après la parution d'un rapport montrant des stocks nettement plus élevés que prévu aux États-Unis.

grains de bléLes stocks de blé s'affichent à 2,38 milliards de boisseaux, en hausse de 5 %, alors qu'était attendu une progression de 3 % seulement. (©Terre-net Média) 

 

Les acteurs des marchés agricoles ont été surpris par l'ampleur des stocks de produits agricoles aux USA. Selon le rapport diffusé en cours de séance vendredi par le département américain de l'agriculture (USDA), les stocks de maïs s'élevaient au 1er septembre à 2,14 milliards de boisseaux, ce qui correspond à une baisse de 7 % par rapport à l'an dernier là où les analystes prévoyaient un repli plus prononcé de 12 %. Les stocks de soja atteignaient 438 millions de boisseaux, ce qui correspond à une hausse de 45 % alors qu'une progression plus modeste de 33 % était anticipée. Les stocks de blé s'affichaient à 2,38 milliards de boisseaux, en hausse de 5 %, or une hausse de 3 % seulement était attendue.

« On ne pensait pas arriver à de tels chiffres, surtout que des rapports publiés récemment ont montré que le nombre de bovins et de porcs avaient progressé dans le pays, ce qui aurait dû normalement augmenter d'autant la demande en alimentation animale », souligne Bill Nelson de Doane Advisory Services. « Les agriculteurs ont peut-être utilisé, pour nourrir leurs bêtes, plus de drêche sèche de distillerie (un résidu de la fabrication d'éthanol, NDLR), de produits issus de la trituration du soja, ou ont cherché, au vu de la baisse des prix du porc en particulier, à rationaliser les rations », avance-t-il.

Reste que les changements effectués dans le rapport « veulent surtout dire que l'USDA va sûrement réviser ses prévisions lors du prochain rapport mensuel sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde », ajoute M. Nelson. « On pensait qu'après plusieurs rapports ayant fortement pesé sur les prix depuis le début de l'été, on allait enfin pouvoir respirer un peu », explique-t-il. « Cela ne sera visiblement pas le cas. »

Des commandes importantes de soja

Plus tôt dans la semaine, les cours du maïs et du soja avaient profité de signes encourageants du côté de la demande. Les derniers chiffres hebdomadaires sur les ventes de maïs à l'étranger ont ainsi nettement dépassé les attentes, les commandes ayant atteint 1,7 million de tonnes lors de la semaine se terminant le 20 septembre. L'intérêt pour le soja américain est aussi resté élevé malgré les possibles conséquences des tensions commerciales avec la Chine et l'épidémie de fièvre porcine africaine qui continue de sévir dans ce pays et pourrait affecter durablement le nombre de porcs à nourrir. Près de 900 000 tonnes de soja ont encore été achetées par des clients étrangers lors de la semaine se terminant le 20 septembre, et l'USDA a fait part mercredi d'une importante commande (671 934 tonnes) à destination du Mexique. Aussi les prix du soja, qui étaient descendus la semaine dernière à leur plus bas niveau en 10 ans, se sont bien repris ensuite.

Les cours du blé de leur côté s'affichaient déjà en baisse avant la publication du rapport. « La région de la mer Noire continue de se tailler la part du lion sur le marché mondial », rappelle Dewey Strickler de Ag Watch Market Advisors. La concurrence est intense pour la céréale et la remontée du dollar observée cette semaine pourrait entamer la compétitivité du blé américain, selon plusieurs observateurs.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé vendredi à 3,5625 dollars contre 3,5725 dollars vendredi dernier (- 0,3 %). Le boisseau de blé pour décembre a fini à 5,0900 dollars contre 5,2175 dollars il y a une semaine à la clôture (- 2,4 %). Le boisseau de soja pour novembre, également le contrat le plus échangé, a clôturé à 8,4550 dollars contre 8,4725 dollars une semaine auparavant (- 0,2 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous