L'info marché du jour Des surfaces de printemps encore réévaluées à la hausse

Terre-net Média

Agreste, le service statistique du ministère de l’agriculture, a encore revu à la hausse ses estimations de surfaces en cultures de printemps. Les surfaces d’orge de printemps ont passé la barre des 700 000 ha – 717 000 ha précisément – soit 43 % de plus que la moyenne quinquennale. Les surfaces de maïs font aussi un bon de plus de 10 % en 2020.

Des surfaces de printemps encore réévaluées à la hausse L'orge de printemps a franchi la barre des 700 000 ha pour la prochaine récolte, selon Agreste. (©@GauthierJustin5)En raison des difficultés d’implantation des cultures d’hiver, les surfaces en céréales sont en baisse de 1,5 % cette année. Mais à cause de ces mêmes difficultés, les surfaces en cultures de printemps explosent !« Les surfaces consacrées aux semis réalisés au printemps 2020 progressent nettement par rapport à 2019 pour les orges, le maïs, le tournesol et le soja. Cette hausse des semis de printemps compense partiellement la baisse des surfaces des céréales d’hiver défavorisées par des sols saturés d’eau lors des semis, ainsi que le recul de la sole de colza », explique Agreste, le service statistique du ministère de l’agriculture.À lire >> Le Covid-19 favorise toujours les exports de blé français vers les pays tiersAinsi, les orges de printemps sont en forte progression de 12,2 % par rapport à 2019. Avec 717 000 ha au compteur national, c’est un bond de 43 % par rapport à...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous