Chicago hebdo Fort rebond des prix du blé, du maïs et du soja

Afp

Les prix du blé, du maïs et du soja ont fortement bondi cette semaine à Chicago alors que les investisseurs s'inquiètent de l'impact sur les cultures d'une météo peu favorable, dissipant l'effet de prévision de stocks plus importants.


Selon les investisseurs, l'Usda pourrait revoir ses prévisions à la baisse
en raison des conditions météorologiques. (© Terre-net Média)

Le rapport mensuel du département américain de l'Agriculture (Usda) sur l'état de l'offre et de la demande publié il y a une dizaine de jours avait imposé une correction sur les marchés de matières premières agricoles en affichant des estimations plus élevées que précédemment sur les volumes des stocks finaux. Mais l'évolution des conditions météorologiques poussait désormais les investisseurs à penser que l'Usda reverra ces prévisions en baisse lors de son prochain rapport, en juin, a rapporté Rich Nelson, d'Allendale.

« Le marché commence à croire aux avertissements de certains sur des semis en baisse et des dégâts potentiels aux rendements », a expliqué M. Nelson. D'une part, malgré un rattrapage en partie la semaine passée, les semis de maïs et de blés de printemps continuent d'être en retard par rapport à l'an passé et par rapport à la moyenne à cause des pluies qui empêchent le travail des champs dans le Midwest. D'autre part, le temps trop sec plus au sud affectait les blés d'hiver en pleine croissance, de qualité inférieure à la moyenne.

La demande a montré de nouveau des signes de vigueur

La sécheresse est également « susceptible de peser sur la production céréalière européenne », notamment en France et en Allemagne, a souligné Sudakshina Unnikrishnan, de Barclays Capital, ajoutant que les prévisions météorologiques continuaient d'abonder vers des conditions peu favorables. Enfin, la demande a montré de nouveau des signes de vigueur après la glissade des marchés de matières premières, selon le décompte hebdomadaire de l'Usda.

Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour livraison en juillet s'échangeait vendredi vers 15h00 gmt à 8,12 dollars sur le Chicago Board of Trade, contre 7,2775 dollars en fin de semaine précédente.
Le contrat de maïs à échéance identique montait à 7,5650 dollars, contre 6,82 dollars une semaine plus tôt.
Le boisseau de soja pour livraison en juillet s'établissait à 13,85 dollars contre 13,2950 dollars.

Pour connaître les cours des marchés des matières premières, cliquez sur :

Observatoire des marchés


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous