[Billet d'humeur] Marchés G20 vin vain... « Les vilains spéculateurs ne sont pas les seuls responsables de la volatilité »

Le grincheux Terre-net Média

Lecteur assidu de Terre-net, « le grincheux » nous envoie chaque semaine son billet d'humeur. Tribune libre à ce grincheux anonyme. Parfois décalé mais toujours engagé.


« Les vilains spéculateurs ne sont pas le seuls responsables
de la volatilité des marchés.» (© Terre-net Média)

« Le G20 n’est pas un groupement de vignerons mais bel et bien un groupement de chefs d’états dont la mission est avant tout de donner des réponses aux grandes questions de ce monde.

Parmi elles, comment résoudre la volatilité sur les marchés de matières premières, notamment agricoles ?

Le premier réflexe de ce groupe de travail a été de dire haro sur la spéculation... En vain : les vilains spéculateurs ne sont pas les seuls responsables de cette volatilité incongrue sur les marchés. Même si certains font des tonneaux sur le marché à terme, la liquidité de ces derniers n’est pas à mettre au devant de la scène. Les problèmes sont bien plus fondamentaux.

« Mieux vaut apprendre à vivre avec la volatilité plutôt que de la combattre »

En effet, l’équation à laquelle nos responsables vont devoir faire face est:  comment augmenter l’offre pour répondre à une demande structurelle croissante ? Il y aurait bien réguler le climat, mais là on se heurte à un problème insoluble, donc pas de quoi en faire une montagne. Alors pourquoi ne pas réguler la demande ? Il faut alors demander aux Chinois de ne pas consommer de viande à chaque fois qu’ils gagnent un Yuan de plus. Ces derniers riront jaune si vous leur en parlez.

En résumé, la volatilité n’est pas prête de disparaître et, dans ce contexte, mieux vaut apprendre à vivre avec plutôt que de la combattre. Une solution pour cela, vous abonner à Terre-net PRO…. sans modération !!!! »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous