Céréales Grand calme sur le marché européen

Afp

PARIS, 25 fév 2014 (AFP) - Les cours européens des céréales étaient à l'équilibre, mardi à la mi-journée, en l'absence d'événement nouveau susceptible de faire bouger le marché, et alors que la fermeté globale de l'euro reste pénalisante.

Vers 12h30 (11H30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 50 centimes à 198,50 euros sur l'échéance de mars, tandis que le blé perdait 25 centimes à 173,25 euros la tonne sur l'échéance la plus proche.

Si les cours du blé approchent du seuil des 200 euros grâce à la hausse de la semaine dernière, « de nouvelles informations et inquiétudes apparaissent nécessaires pour casser ce niveau à la hausse », estime le cabinet Agritel. Ce sont donc essentiellement les conditions climatiques qui sont à surveiller.

Les analystes surveillent de près les Etats-Unis « où le retour du froid sur les Grandes Plaines en l'absence de neige protectrice pour le blé, de même que la progression de la sécheresse » pourraient causer des dégâts aux cultures.

Sur le maïs, l'« apaisement de la situation en Ukraine amène également de la détente, (...) bien que l'incertitude soit de mise pour le financement des cultures sur la nouvelle campagne compte tenu du fait que le pays est au bord du défaut de paiement », précise Agritel.

En France, sur le marché de gré à gré, le prix des céréales était inchangé par rapport à la veille.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous