Prévision de récolte européenne Hausse de la collecte, en particulier pour le colza, proche du record

Terre-net Média

Le Copa-Cogeca dévoile ses estimations concernant la moisson des céréales et oléoprotéagineux au niveau européen. Les indicateurs sont positifs en particulier pour le colza dont la production devrait approcher son niveau record.

Récolte du colzaTous les curseurs sont au vert concernant la production de colza européenne. (©Terre-net Média)

Au 20 juin, le Copa-Cogeca publiait ses dernières estimations de production pour l'Union européenne. La récolte des céréales est prévue d'un bon niveau, à 304 millions de tonnes, en hausse de 2,3 % par rapport à l'année dernière.

A l'occasion d'une réunion du groupe de travail "Oléagineux et protéagineux" du Copa-Cogeca, de nombreux États membres ont évoqué une situation positive due à l'hiver très doux et à de bons semis d'hiver. La production de colza de l'UE-28 devrait ainsi approcher un niveau record, avec 22,18 millions de tonnes, ce qui constitue une augmentation de 4,2 % par rapport à l'année dernière. Il faut en revanche prendre avec prudence les estimations pour la production de tournesol cette année (stable, avec 8,89 millions de tonnes) en raison de la sécheresse dans plusieurs pays.

Inquiétudes quant au contexte réglementaire

Selon un communiqué de l'organisation, le président du groupe de travail, Gérard Tubery, a salué les perspectives de marché positives pour le colza tout en évoquant les inquiétudes du secteur pour la campagne à venir en raison notamment de la prochaine interdiction des semences traitées. « Plusieurs essais en plein champ réalisés au printemps ont montré que l'absence de traitement de semences occasionne de graves problèmes. Les agriculteurs attendent également de connaître les détails des règles de mise en œuvre de la dernière réforme de la Pac avant de prendre des décisions par rapport à leur entreprise et leurs plans de production. De plus, le revirement dans la politique européenne relative aux biocarburants est source d'incertitudes pour les agriculteurs. Leur intérêt pour ces cultures baisse alors qu'elles sont primordiales pour l'approvisionnement en aliments pour animaux pour le secteur de l'élevage. »

Premières perspectives mondiales 2014/15 : les récoltes s’annoncent abondantes, les prix sont en baisse 

Si les derniers chiffres diffèrent selon les prévisionnistes mondiaux (Usda - département du ministère de l’agriculture américain - et Conseil International des Céréales), la récolte céréalière mondiale s’annonce abondante sans atteindre toutefois les records de 2013/14. En blé, l’Argentine, quasiment absente du marché international cette année, devrait retrouver une capacité d’exportation supérieure à celle de l’an dernier. Particulièrement élevées en 2013/14, les exportations des Etats-Unis et de l’Union européenne sont attendues en baisse la prochaine campagne. Les pays de la Mer noire (Ukraine, Russie et Kazakhstan), malgré une capacité d’exportation un peu plus faible qu’en 2013/14, seront encore bien présents sur l’échiquier mondial avec plus de 32 Mt d’exportations prévues par le Cic en 2014/15.

Source : FranceAgriMer


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous