; Chicago recule après l'USDA

Chicago L'USDA renvoie Chicago à la baisse

Terre-net Média

Des ventes à l'international décevantes et des stocks trimestriels élevés pèsent sur les cotations américaines.

Chicago a enregistré un rapide retournement baissier jeudi soir au terme d’un séance marquée par une série de publications négatives outre-Atlantique. Les ventes américaines à l’international ont notamment déçu les attentes du marché avec de nombreuses annulations d’affaires enregistrées sur le soja ancienne récolte. Les ventes de maïs ancienne campagne se sont quant à elles chiffrées à 89 kt seulement, et à 119 kt sur la prochaine moisson.

L’USDA a par ailleurs confirmé la hausse des stocks de maïs et de soja au 1er juin par rapport à l’an dernier. Les surfaces de maïs ont quant à elles été sensiblement revues en hausse, à 89,9 millions d’acres. Les surfaces de soja ont en revanche été abaissées à 88,33 millions d’acres, contre 90,96 millions d’acres annoncées l’an dernier.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance septembre 2022 a reculé de 46 c$/bu, à 8,84 $/bu. Le maïs à terme décembre 2022 s'est dégradé de 34 c$/bu à 6,2 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 s'est contractée de 20,25 c$/bu, à 14,58 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média