Céréales et oléoprotéagineux La Chine privilégie le maïs aux dépens du soja et du blé

Terre-net Média

L’augmentation de la production de céréales en Chine ces dernières années est liée à une réorientation d’une partie des terres cultivées vers des productions plus rentables.

La culture du riz est préférée à celle du blé.La culture du riz est préférée à celle du blé. (©Terre-net Média.)Cinq millions de tonnes (Mt), c’est la baisse de la production de soja en Chine. Elle est passée de 17 Mt en 2005 à 12 Mt en 2013. Ce recul provient notamment d’une diminution des surfaces cultivées (- 30 % depuis 2005). A 4.600 Rmb (550 €), le prix de la tonne de soja en 2013, les paysans chinois ne sont pas encouragés à cultiver cette légumineuse. Ils optent davantage pour la production de maïs et de riz aux dépens de celle du soja et du blé, en recul par exemple de 9 % dans le Heilongjiang.

« Cette substitution entre cultures serait en partie responsable de l’augmentation des volumes de productions végétales en Chine. Le bureau national des statistiques a ainsi estimé que près d’1/3 de l’augmentation des volumes de production en 2013 serait dû à la conversion de terres de cultures à rendement faible (soja par exemple) en terres de cultures à rendement élevé (maïs notamment) », rapporte "La lettre de veille et d'analyse de l'économie de l'élevage en Chine".

La Chine fait ainsi le choix d’être davantage importatrice de soja meilleur marché (3.700 Rmb/t, soit 430 €/t) pour produire plus de maïs. L’étude de l’Idele souligne du reste que « les importations chinoises de soja ont battu un nouveau record en 2013, à 63 millions de tonnes (Mt), selon les douanes chinoises. Elles ont coûté près de 38 milliards de dollars, en hausse de près de 9 % d’une année sur l’autre ».

Ces échanges massifs créent une réelle dépendance avec le Brésil, son premier fournisseur. La moitié des importations chinoises de soja sont en effet d’origine brésilienne. La Chine absorbe 60 % des exportations de soja des Etats-Unis et 75 % de celles du Brésil !

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous